1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

BIONERSIS
0.750 (c) EUR
0.00% 
Ouverture théorique 0.000

FR0010294462 ALBRS

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    0.000

  • clôture veille

    0.750

  • + haut

    0.000

  • + bas

    0.000

  • volume

    0

  • valorisation

    3 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    13.11.12 / 17:28:52

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.600

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.900

  • rendement estimé 2019

    -

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    27.06.12

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet BIONERSIS

BIONERSIS : Bruxelles désespère de sauver marchéCO2

dudule21
23 janv. 201316:58


http://www.rfi.fr/emission/20130123-climat-bruxelles-desespere-sauver-marche-eur opeen-carbone

Climat : Bruxelles désespère de sauver le marché européen du carbone

Le prix du CO2 a touché le fond lundi : moins de 5 euros la tonne, sept fois moins qu'en 2008. Un niveau aussi bas ne permet plus d'encourager les investissements des entreprises contre les gaz à effet de serre. Bruxelles s'alarme.

La Commission n'y est pas allée par quatre chemins : « Les Etats d'Europe et le Parlement européen ont deux options : soit s'asseoir, ne rien faire et assister au crash du marché, soit soutenir le plan de Bruxelles ». Le plan de la Commission, c'est retirer provisoirement près de la moitié des quotas de CO2 qui inondent le marché carbone et font dégringoler les prix.

S'il y a beaucoup trop de quotas aujourd'hui, c'est que d'une part, on en a distribué trop largement aux entreprises - et gratuitement en plus ! -, en 2005, lors de la création de ce marché carbone. D'autre part, la crise a ralenti l'activité de beaucoup d'industries « polluantes », comme la sidérurgie, qui ont donc besoin de moins de quotas. On peut se féliciter de voir que l'Europe émet moins de gaz à effet de serre en ce moment.

Le problème c'est qu'avec un prix aussi bas de la tonne de CO2, les entreprises n'ont plus d'incitation à investir dans des procédés plus écologiques pour l'avenir. Les grands opérateurs d'électricité, en Europe, reviennent même à toute allure au charbon, plus polluant que le gaz, mais moins cher. La Commission de Bruxelles craint de manquer ses objectifs pour limiter le réchauffement du climat. Elle se heurte à certains Etats d'Europe opposés à toute contrainte supplémentaire qui serait imposée à leur industrie en période de crise. Quant au Parlement européen, il n'a pas prévu de se prononcer avant plusieurs mois sur le sujet...

En attendant, les compagnies aériennes européennes se font des profits sur le dos d'un marché carbone agonisant. Alors que l'aviation a refusé de payer ne serait-ce que 15% des droits à polluer qu'on devait lui attribuer cette année, elle a déjà commencé à facturer le surcoût totalement fictif des quotas carbone aux passagers. Le secteur aérien aurait empoché de cette manière, selon Bloomberg, 1,3 milliard d'euros !
tags : Réchauffement climatique - Union Européenne

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

0 réponse

Retour au sujet BIONERSIS

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer