1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

CELLECTIS
12.400 EUR
+4.20% 

FR0010425595 ALCLS

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    12.490

  • clôture veille

    11.900

  • + haut

    12.650

  • + bas

    12.400

  • volume

    27 455

  • valorisation

    526 MEUR

  • capital échangé

    0.06%

  • dernier échange

    14.11.19 / 09:57:32

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    11.780

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    13.020

  • rendement estimé 2019

    -

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    03.05.19

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet CELLECTIS

CELLECTIS : qq propos issus de la conf

joella
15 nov. 201710:44

Il est important de noter que ces patients avaient une charge tumorale extrêmement élevée de 100% de tumeur dans la moelle osseuse au moment de l'enrôlement et étaient complètement réfractaires à tout autre traitement.
à l'avenir, nous verrons une population moins difficile à traiter parce que dans les premiers peuplements britanniques, nous avons une population très difficile à traiter.
Si vous prenez par exemple la première dose faible ucart19, cinq patients sur six ont déjà subi une greffe et ces patients ont rechuté entre quatre et six mois, ce qui signifie que nous étions en train d'améliorer la forme.

En 2016, le coût des marchandises par flacon était déjà inférieur à 4 000 $ pour une dose de 6,25 x 10 5 cellules par kg pour un patient d'environ 7 kilos.
=> 4 000 $ pour une dose de 4,38 x 10 6 cellules. Je ferai qq calculs autres.

Les frais de R & D ajustés ont augmenté de 7 millions de dollars, passant de 33 millions de dollars en 2016 à 40 millions de dollars en 2017. Cette augmentation des dépenses de R & D ajustées est liée à UCART123, UCARTCS1, UCART22 et d'autres produits candidat développement.

Pourcentage de cellules qui ont le knockout TCR dans les deux produits UCART19 et 123 > 99.5%, donc pas de GvHD.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

19 réponses

  • Hellia
    15 novembre 201710:48

    Depense de 40 millions alors qu'ils n'ont injecte que deux patients. Eh ben dis donc

    Signaler un abus

  • rorolmop
    15 novembre 201710:52

    Toutes les voies sont explorées depuis longtemps, du refroidissement des patients il y a 30 ans aux nano particules etc. Ce qui fait la force de la formile 'sur étagère " comme le dit le patron de Cellectis, en dehors de la voie de recherche elle-même, c'est le coût, et c'est une raison majeure ama, pour laquelle Cellectis n'est pas prête de s'arrêter ni de s'effondrer

    Signaler un abus

  • joella
    15 novembre 201710:54

    Maintenant nous sommes dans une recherche de dose, pour cette recherche de dose, nous pensons qu'il est raisonnable d'aller de l'avant d'une manière plus sélective avec le patient afin d'essayer de trouver la bonne dose par kg où nos 6.25x10 4 , maintenant nous allons pour ré-escalader potentiellement.

    @hellia, il s'agit de la R&D, pourquoi dis-tu n'importe quoi ?

    Signaler un abus

  • joella
    15 novembre 201711:01

    Ici vous avez le vrai médicament ucart19 que vous pouvez donner à plusieurs reprises, si le patient rechute... donc oui le patient peut recevoir d'autres doses...

    André Choulika

    Eh bien, nous croyons avoir une très grande persistance. Quand vous regardez persistante, nous avons eu pour comme les 19 procès va jusqu'à 80 jours. Mais Mathieu a dit quelque chose que les gens ont du mal à comprendre, l'un des patients a rechuté CD19 deux mois plus tard après avoir été diagnostiqué comme étant un MRD négatif, rechuté deux mois plus tard, et CD19 positif était peu mois plus tard re-dosé et a été remis dans la négativité MRD. Ainsi, l'argument de la persistante a une très faible importance, et nous sommes encore à des doses de départ ici. Par exemple pour 19 est de 5x10 5 par kg et vous savez que pas 100% de ces cellules sont CD52, donc résistantes à l'alemtuzumab, donc probablement un peu plus de 50% entre 50% et 60% ces cellules sont CD52 positives, donc entre 50 000 et 60 000 cellules par kg injectées.

    Et nous passons maintenant à la prochaine cohorte qui est un lot ci-dessus. Donc, vous devez savoir que nous sommes toujours en train d'essayer de trouver exactement quelle est la bonne dose, mais en allant comme l'argument de la persistance sur plusieurs années, c'est au prix qui est la maladie liée à la persistance où vous ne comptez pas un compartiment entier de cellules. Ici vous avez le vrai médicament que vous pouvez donner à plusieurs reprises, si le patient rechute comme vous pouvez reconstruire ces médicaments si son 19 est positif et vous pouvez ré-administrer CD19. Nous voyons l'UCART19, par exemple si CD19 négatif vous pouvez re-dose avec un autre T CAR par exemple si nous pouvons avoir comme UCART22 pour aller en clinique, il est temps de re-dose avec UCART22 et ainsi de suite. Donc, vous pouvez voir que cette durée du potentiel de la thérapie montre juste sa petite gamme de lumières aujourd'hui,

    Signaler un abus

  • joella
    15 novembre 201711:40

    gardez à l'esprit que nous en sommes encore au tout début sur ucart19. Nous sommes là en train d'examiner un produit ALL avec une population très difficile de traiter et avec une très, très faible dose. Nous sommes - comme André le disait, sur 1 à 2x10 6 cellules par kilo. Gardez à l'esprit que les résultats que nous présentons aujourd'hui ont été réalisé à faible dose, si vous regardez les prospectus d'information autologue, ils vous recommandent le même produit à 1,2 à 2,5 x 10 8 kilos.

    Signaler un abus

  • joella
    15 novembre 201711:44

    il n'y a clairement pas eu de décès supplémentaires... tout semble se passer au mieux. Les manips de cours sont simplement ce qu'elles sont; des manips.

    Signaler un abus

  • pas35
    15 novembre 201712:49

    L'avenir du cours de Cellectis est lié à l'état de santé de la personne qui a reçu l'Ucart 123. Si elle guérit, ce que l'on doit tous souhaiter, nous verrons l'action bondir. Par contre, si malheureusement elle rechute, c'est que la totalité des blasts n'a pas été éliminés avec la dose reçu. Or la reprise des essais sur ucart 123 devant se faire avec des dosages 10 fois inférieurs (conditions FDA), je ne vois comment par quelle opération du saint esprit, on pourrait obtenir de meilleurs résultats.

    Joella, tu ecris : il n'y a clairement pas eu de décès supplémentaires... tout semble se passer au mieux
    Heureusement mais cela manque de transparence. Où en sont les % de blasts des patients

    Signaler un abus

  • dlamott2
    15 novembre 201712:51

    S'il y a eu manip depuis 2/3 jours, ils ne sont pas très doués parce que se donner tout ce mal pour aller taper les 20 euros sans volume alors qu'on était à 21...à moins que d'autres n'accumulent tranquillement.

    Signaler un abus

  • gpienss
    15 novembre 201712:58

    Pour moi, les résultats sont très encourageant
    et e retiens surtout


    - la preuve de l'efficacité à éliminer 100% des cellules tumorales (9 patients sur 11 à 28 jours)
    - la preuve de l'efficacité de la ré-injection
    - un traitement à 4000$ la dose
    - que ce sont les toutes premières injections sur l"Homme .. Donc, qu'il faut forcément adapter et modifier le protocole pour parvenir à limiter les rechutes.
    - que Cellectis à travaillé avec les patients les plus malades et non répondant à toutes autres thérapies.

    Signaler un abus

  • YVESTOU
    15 novembre 201714:48

    en résumé , les basiques sont :

    l'allogénique fonctionne au moins aussi bien que l'autologue , le risque de GVHD est quasi inexistant ou sans conséquence . .
    très bonne persistance du produit
    son prix est incomparable vs technique autologue
    son champs d'action est plus large que l'autologue : des patients ne sont pas éligibles à l'autologue mais éligibles à l'allogénique
    il reste à mieux comprendre la relation dose / effet , ce qui est l'objectif principal des phases 1 en cours .
    on peut retraiter un patient avec de l'allogénique suite à un traitement autologue en échec ou greffe de moelle ... voire avec un autre produit UCART si la maladie a évolué .

    complétez si j'ai oublié un autre basique ( je n'ai pas abordé l'aspect VALORISATION du titre ) .

    Signaler un abus

  • joella
    15 novembre 201715:05

    oui Yvestou, si la chimio a 200 000$ ne marche pas ou s'il y a rechute, si le CAR T autologue a 475 000$ ne marche pas, c'est pas grave, car l'allogenique a 4000$ lui il marchera...

    Signaler un abus

  • hpomes
    15 novembre 201715:07

    juste rectifier que l'on peut traiter un patient qui n'est pas éligible ou qui a échoué a produire de l'autologue ...donc pas candidat à l'autologue ...
    mais pas un échec de traitement autologue ....

    je dirai à titre perso....!??? aujourd'hui on traite en autologue prioritairement car ils ont l'autorisation FDA.... ensuite les cas désespérés servent à l'allogénique en dernière chance compassionnelle et permet d'avancer dans l'étude in situ... un jour viendra la facilitation FDA de l'allogénique qui pourra permettre peut être de compléter ou choisir .... bref peut être sur le m^me pied d'égalité...!???

    Signaler un abus

  • fdha
    15 novembre 201715:10

    chapeau bas..et Merci à Joella!
    Bon boulot!

    Signaler un abus

  • grob69
    15 novembre 201715:21

    @hpomes : "juste rectifier que l'on peut traiter un patient qui n'est pas éligible ou qui a échoué a produire de l'autologue ...donc pas candidat à l'autologue ...
    mais pas un échec de traitement autologue ...."
    Bah un peu quand même si on a échoué à produire un traitement autologue non ?

    Quoiqu'il en soit, effectivement il peut paraître logique de commencer par être la dernière roue du carrosse. Pourvu que ça ne dure pas.

    Merci à Joella pour les extraits choisis.

    Signaler un abus

  • hpomes
    15 novembre 201715:29

    @grob69 ...ben non ... justement ....
    à mon avis .... c'est bien l'ingénierie du cartT modifié ... autologue ou allogénique .... que l'on réiinjecte après alors ...qui fait le traitement par lui m^me ...!...

    Signaler un abus

  • YVESTOU
    15 novembre 201715:46

    basique financier :
    celui qui investit auj à ce niveau de cours peut , à 80% , être sûr de faire 50% de PV d'ici 1 an .

    Entre autres , je vois CALYXT se rapprocher des 2 mrds $ d'ici fin 2018 .

    Signaler un abus

  • joella
    18 novembre 201718:59

    En 2016, le coût des marchandises par flacon était déjà inférieur à 4 000 $ pour une dose de 6,25 x 10 5 cellules par kg pour un patient d'environ 7 kilos.
    => 4 000 $ pour une dose de 4,38 x 10 6 cellules.

    Deux mois après que la FDA a forcé Cellectis $ CLLS à freiner une paire d'essais cliniques pour son UCART123 CAR-T disponible sur le marché, les régulateurs ont donné le feu vert pour reprendre les tests. Mais ils ajoutent des mesures de sécurité clés pour tenter de réduire les risques exceptionnels pour les patients dans ces études de haut niveau.

    - La dose de cohorte a été limitée à 6,25 × 104 cellules UCART123 / kg. (sur cette dose on a donc un prix de revient inférieur a 4000$ pour adulte de 70 kg)
    - La dose de cyclophosphamide du schéma de déplétion des lymphocytes - pour préparer les patients - a été réduite à 750 mg / m² / jour pendant trois jours avec une dose quotidienne maximale de 1,33 grammes de cyclophosphamide.
    - Les régulateurs veulent s'assurer qu'il n'y a pas de fièvre incontrôlée après une lymphodéplétion.

    On réduit la lymphodepletion ce qui diminue un peu le risque d'infection, mais d'une façon générale, la lymphodepletion ne devra pas réveiller d;infection dangereuse... a défaut, il n'y aura pas d'injection d'ucart123.

    Signaler un abus

  • Lilasoa
    19 novembre 201706:32

    Merci@joella pour tout ce travail !

    Signaler un abus

Retour au sujet CELLECTIS

19 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer