1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

ING GROUP
10.9260 EUR
+2.65% 

NL0011821202 INGA

Euronext Amsterdam données temps différé
  • ouverture

    10.9600

  • clôture veille

    10.6440

  • + haut

    11.0200

  • + bas

    10.8520

  • volume

    8 956 852

  • valorisation

    42 575 MEUR

  • capital échangé

    0.23%

  • dernier échange

    13.12.19 / 12:12:10

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    10.6000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    11.2520

  • rendement estimé 2019

    6.62%

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    8.08

  • dernier dividende

    0.24 EUR

  • date dernier dividende

    05.08.19

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet ING GROEP - NL0000303600

ING GROUP : Cinq usines de Sony affectées par des p

oneuneu
22 mars 201111:24

Cinq usines de Sony affectées par des pénuries au Japon

PartagerImprimerRubriques :Bourse Plus d’articles depuis Yahoo! Finance
Investissements locatifs défiscalisés : plafonds de loyers et de ressources pour 2011
Le FSI pourrait aider Sodiaal à développer Yoplait
Pernod Ricard: analyse d'Aurel BGC après conférence call.
Plus d’articles depuis Yahoo! Finance »Le mardi 22 mars 2011, à 11h 03

par Isabel Reynolds

La pénurie de pièces va contraindre Sony à interrompre ou réduire sa production dans cinq usines supplémentaires au Japon après la catastrophe qui a frappée le nord-est du pays le 11 mars.

Les fabricants d'électronique et les constructeurs automobiles semblent les plus affectés par les conséquences du tremblement de terre et le tsunami d'il y a près de deux semaines.

Mais les déclarations du groupe minier Rio Tinto, disant que ces perturbations menaçaient ses projets de développement, illustrent à quel point les difficultés se propagent.

Plus de dix jours après le séisme de magnitude 9,0 et le tsunami du dix mètres survenus au nord-est de l'archipel, les producteurs ont du mal à retrouver leur vitesse de croisière en raison de la pénurie de composants dans les usines, des coupures de courant et des infrastructures endommagées.

Le rôle du Japon est tel dans la chaîne d'approvisionnement mondiale que ces difficultés affectent les plus grands groupes, d'Apple à General Motors en passant par Nokia.

Toyota, le premier constructeur automobile mondial, a quant à lui dit que ses 12 usines d'assemblage japonaises resteraient fermées jusqu'au 26 mars au moins et qu'il n'était pas certain de la date de leur reprise. La production perdue entre le 14 et le 26 mars devrait représenter environ 140.000 véhicules.

Toyota espérait pouvoir reprendre les assemblages ce mardi. Son concurrent Honda a également étendu l'interruption de sa production jusqu'à jeudi.

Le géant de l'électronique Sony a annoncé mardi que cinq nouvelles usines, principalement situées au centre et au sud du Japon, étaient affectées par des pénuries de pièces en raison de la catastrophe et qu'il fermerait ou réduirait sa production jusqu'à la fin du mois.

"Si la pénurie de pièces et de matériaux dans ces usines continue, nous envisagerons les mesures nécessaires, y compris un transfert temporaire de la production à l'étranger", a dit Sony.

Une sixième usine à Chiba, au nord de Tokyo, était sur le point de reprendre la production mardi, mais elle pourrait de nouveau s'interrompre en raison des pannes d'électricité qui affectent certaines régions alimentées par l'exploitant de la centrale de Fukushima-Daiichi, Tokyo Electric Power (Tepco).

Sur les 25 usines que compte Sony au Japon, 15 sont actuellement affectées, dont deux qui sont partiellement reparties la semaines dernière. Sony détient 54 usines au total dans le monde.

LA TECHNOLOGIE PRINCIPALEMENT TOUCHÉE

Le rôle du Japon dans la chaîne d'approvisionnement pour l'ensemble des produits électroniques dans le monde inquiète particulièrement. L'archipel produit environ 20% des volumes mondiaux de puces informatiques et a exporté pour 7.200 milliards de yens (62,4 milliards d'euros) de pièces électroniques l'an passé, selon les recherches de Mirae Asset Securities.

Canon, qui a suspendu toute sa production d'appareils photos jusqu'à jeudi au moins, a dit que le manque d'essence avait affecté ses livraisons de produits et empêché certains salariés de se rendre au travail.

Son concurrent Nikon a de son côté dit espérer reprendre la production dans toutes ses usines au Japon d'ici la fin du mois, mais a prévenu que le retour à ses pleines capacités de production pourrait être rendu difficile par coupures de courant et les pénuries de pièces.

Florent Le Quintrec pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

2 réponses

  • goolee
    24 mars 201116:09

    Signaler un abus

  • oneuneu
    25 mars 201118:11

    Signaler un abus

Retour au sujet ING GROEP - NL0000303600

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer