Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Forum

VINCENT
0.000 EUR
0.00% 
Ouverture théorique 0.000

FR0004063212 MLVIN

Euronext Paris données temps différé
  • ouverture

    0.000

  • clôture veille

    0.000

  • + haut

    0.000

  • + bas

    0.000

  • volume

    0

  • capital échangé

    0.00%

  • valorisation

    0 MEUR

  • dernier échange

  • limite à la baisse

    0.000

  • limite à la hausse

    0.000

  • rendement estimé 2022

    -

  • PER estimé 2022

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    -

  • Éligibilité

    -

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet VINCENT

VINCENT : IPH

27 juin 201417:58

Bienvenue à la dernière édition de notre rapport EuroBiotech hebdomadaire. Nous menons cette semaine sur les nouvelles que fonds beaucoup discuté de Neil Woodford commence à prendre forme, avec un investissement de 50 millions de dollars (€ 36,8 millions) en Elan retombées Prothena entre son premier lot de postes.

Woodford a également ajouté quelques vieux favoris de ses jours à Invesco Perpetual, à savoir e-Therapeutics et ReNeuron. Invesco déchargé des participations dans deux sociétés, mais a conservé son poste dans un autre des biopharmas fait les manchettes cette semaine: Shire.

Après avoir rejeté une offre de AbbVie, Shire a pris quelques pages du livre de jeu d'AstraZeneca à faire son affaire pour l'indépendance. Shire n'a pas toutes les stratégies défensives qui étaient disponibles à AstraZeneca, cependant. Avec 60% de ses effectifs en fonction aux États-Unis et peu de R & D à gauche au Royaume-Uni, Shire est peu probable de recevoir le genre de protection politique AstraZeneca apprécié.

Acheter à grossir est toujours une option pour Shire, mais une cible possible se décolle du bloc cette semaine. ThromboGenics n'est plus à la vente. Santhera Pharmaceuticals est ouvert à un accord si, avec le PDG tellingBloomberg de la biotechnologie suisse qu'il examinerait toute offre formelle. Aucun n'a encore arrivé, mais les analystes sont vantant Shire comme un acheteur possible.

Biopharmas français Innate Pharma et Genfit sont sur ​​la liste toujours plus petit de sociétés ne sont pas liées à un emporter par Shire. Les deux espèces ajoutées à leurs coffres bien, avec des investisseurs institutionnels de pompage environ 50 millions € dans chaque entreprise.

5 réponses

  • 28 juin 201408:28

    Merci Frezzia


  • 28 juin 201411:08

    Biotechs françaises soulèvent de 100 M € de frapper le gaz dans les pipelines cliniques

    Biotechs françaises Innate Pharma (EPA: IPH) et Genfit (EPA: GNFT) sont tous deux prêts à frapper le gaz sur leurs programmes de développement clinique ayant chacune snagged environ 50 millions € (68 millions de dollars) des investisseurs. Dans les deux cas, l'apport de liquidités permettra aux biotechs de pousser de l'avant avec des essais mi-étape et sur vers des études pivots de phase III.

    Genfit lilloise a soulevé € 49,7 millions auprès d'investisseurs institutionnels, ce qui lui donne de l'argent pour compléter une étude de phase IIb de son stéatohépatite non alcoolique (NASH) candidat, le GFT505, et se préparer pour la phase III. NASH est devenu un champ chaud, avec le New York Times l'exécution d'une fonction avant de page sur la maladie le mois dernier et Intercept Pharmaceuticals ($ ICPT) voir ses actions augmenter de 500% en deux jours en Janvier sur le dos de données de la phase II. Après avoir monté la vague d'intérêt des investisseurs dans NASH - des actions de Genfit est en hausse de 192% cette année - la biotech française a encaissé un placement privé de nouvelles actions.



    Le placement a attiré les investisseurs basés aux États-Unis, un groupe Genfit courtisé lors de la Conférence de JP Morgan Healthcare plus tôt cette année.

    Autres biotechs françaises ont également identifié les États-Unis comme une source de capital, avec 18 entreprises qui voyagent à New York cette semaine sur une campagne de financement.

    Le voyage montre que si les investisseurs français ont soutenu offices de propriété intellectuelle en biotechnologie, le manque de fonds spécialisés du pays est toujours un problème. «Nous avons fait introductions réussies sans les Américains, mais si vous voulez aller plus loin ils sont un coup de pouce qui donne confiance", a déclaré le chef de France Biotech Pierre-Olivier Goineau Reuters.

    Développeur de drogue français Innate Pharma a également ciblé les investisseurs américains dans le passé - recueillir 20 M € que la communauté l'an dernier - et a maintenant ajouté une supplémentaire de 50 millions € auprès d'investisseurs institutionnels.

    La biopharmaceutique basée à Marseille utiliser le boost de trésorerie à cinq terme essais de phase II de son inhibiteur de checkpoint NKG2A, IPH2201.

    Innate Pharma a acheté IPH2201 2 millions € initiaux, certaines actions et 20 M € en biobucks de Novo Nordisk ($ ONB), qui a mené une étude de phase I du médicament chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde.

    - Lire le communiqué de Genfit et les nouvelles Innate


  • 02 juillet 201413:25

    Elle devrait plus tarder à décoller les ami(e)s !
    Décollage imminent !


Retour au sujet VINCENT

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.