Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retour au sujet

: Fitch menace

Profil supprimé
01 nov. 201116:46

La décision du premier ministre grec de soumettre à référendum l'accord sur le règlement de la crise de la dette souveraine en zone euro menace "dramatiquement" la stabilité financière de la Grèce et de la zone euro dans son ensemble, a averti mardi Fitch Ratings.

L'agence de notation estime dans un communiqué qu'un rejet du plan récemment négocié par le gouvernement grec auprès de ses bailleurs de fonds internationaux "augmenterait le risque d'un défaut souverain contraint et désordonné" et "potentiellement d'une sortie grecque de l'euro".

Fitch juge crucial "que la mise en place de la puissance de tir accrue du Fonds européen de stabilité financière (FESF) enregistre rapidement des progrès" et "que la Banque centrale européenne se tienne prête à intervenir sur le marché secondaire pour modérer la contagion aux pays solvables mais potentiellement illiquides, notamment l'Italie et l'Espagne".

"L'incapacité à fournir une réponse globale et crédible à la crise grecque a été une source de contagion et d'instabilité financière et a accentué les pressions à la baisse sur les notations souveraines d'autres pays de la zone euro", conclut Fitch.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

0 réponse

Retour au sujet

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer