1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

ENEL
6.862 (c) EUR
-0.72% 
Ouverture théorique 5.380

IT0003128367 ENEL

MIL données temps différé
  • ouverture

    0.000

  • clôture veille

    6.912

  • + haut

    6.913

  • + bas

    6.823

  • volume

    22 527 825

  • valorisation

    69 764 MEUR

  • capital échangé

    0.22%

  • dernier échange

    15.11.19 / 17:38:07

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.000

  • rendement estimé 2019

    4.81%

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    14.55

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    -

  • Éligibilité

    -

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet ENEL .

ENEL : Pas grand monde sur ce forum !!!

cleblud
18 déc. 200817:53

Pourtant, c'est mon plus gros poste européen. Très gros rendement divid., très gros pourvoyeur de cash, grosse dette, ok, mais maitrisée. Société bien gérée, ...

Je ne comprends pas pourquoi elle n'intéresse personne

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

16 réponses

  • qpado
    19 décembre 200823:12

    La double imposition peut être un frein pour le petit investisseur particulier. Qu'entends-tu par maitrisée ? Des cessions vont obligatoirement être faite à cause de cette dette, c'est assez coercitif pour être une petite gêne pour le groupe.

    Signaler un abus

  • cleblud
    20 décembre 200820:20

    J'ai fait la demande pour ne payer que 15% d'impôts en italie et suis remboursé de la différence 2 semaines après versement des divid. Les cessions semblent programmées depuis longtemps , non????

    Signaler un abus

  • qpado
    22 décembre 200815:37


    Tu as fait la demande via ta banque ou de manière indépendante? Dans le premier cas, je présume que ça coute des frais (directs ou indirects via une banque qui fait payer des droits de garde). Dans l'autre, c'est beaucoup de démarche : papier pour ta banque + papier à envoyer en Italie.
    Au final, tu payes 15% en Italie + en Belgique alors ? Cest quand même lourd comme taxation. Dommage d'ailleurs pour une société au si beau rendement.

    Signaler un abus

  • qpado
    22 décembre 200815:44


    Oui et non. Si l'endettement est surveillé, le discours actif sur le désendettement me semble assez récent. Le plan d'expansion (Endesa + OGK-5) a été la priorité pour créer des relais de croissance et des perspectives continentales.

    C'est dans le climat actuel que la dette devient plus gênante, de nombreuses solutions sont envisagées alors que c'était moins clair dans un passé proche. Je pense donc que la priorité du désendettement a été revue à la hausse, le niveau d'endettement est donc passé d'un élément à résoudre à une des grandes priorités du groupe.

    Les pistes évoquées étant la cession d'actifs gaziers italiens (je suis pour car j'estime que le rôle d'Enel doit être un pure player électrique), la vente du réseau de distribution italien (annoncée récemment) mais aussi l'ouverture du capital de la division renouvelable (que je regrette).

    Dans tous les cas, le groupe a pour objectif de passer sous les 50 Mds pour la fin 2008.

    Enfin, il faudra surveiller les revenus, le S2 2008 m'a semblé exceptionnellement haut (des allégements fiscaux ont été évoqués, en sais-tu plus ?) mais si les résultats restent hauts, un désendettement par l'utilisation des bénéfices est la situation la plus saine même si c'est moins rapide que la cession d'activités.






    Signaler un abus

  • cleblud
    23 décembre 200809:42

    je suis d'accord avec toi sur OGK-5, la situation est moins claire.

    Pour le rdt des div. j'ai mandaté ma banque en fait, comme les frais de récupération sont de 50€ par versement de div. il faut au moins que cette récupération soit supérieure à cette somme. mais comme enel est mon plus gros poste, pas de pblm, c'est rentable pour moi.

    A noter que si tu es français, tu dois pouvoir le faire car la France a signé la convention, car je récupère aussi sur GDF-Suez.

    Les US appliquent le calcul automatiquement. Pfizer m'a quand même demandé un copie de ma carte d'identité. ( Anti-terrorisme ?)

    Signaler un abus

  • qpado
    23 décembre 200812:25


    Non, non, je suis belge. Même 50 euros, c'est du vol par rapport à quelque chose qui est du : un espace économique européen cohérent.

    Pour OGK-5, le plan de développement est clair : prendre une participation sur le bloc est (en l'occurence en Russie) et former un ensemble cohérent avec les autres participations d'Enel en Slovaquie (surtout) mais aussi en Roumanie et d'autres pays de la zone est.

    Enel a donc, de par son positionnement, une place en Europe centrale (autour des points que sont les grands villes italiennes du nord) avec des participations en Europe de l'est et des participations en terres ibériques (Espagne + Amérique latine). L'amérique latine semble un élément important étant donné que le groupe y a des participations non négligeables suite au rachat d'Endesa (il en avait déjà auparavant). Enel possède beaucoup de centrales hydroélectriques dans une zone qui pourrait être un relais de croissance.

    Signaler un abus

  • cleblud
    23 décembre 200812:54

    C'est du racket, mais c'est mieux que de ne rien avoir.

    Merci pour les autres infos et bonnes fêtes.

    Signaler un abus

  • qpado
    24 décembre 200815:28


    une mini-analyse sur mon blog : efficinvest.blogspot.com où Enel fait partie d'une sélection de mes actions préférées (au nombre de 4 actuellement). Je n'entre pas en détail dans la stratégie (investissement en Slovaquie,...) ni dans l'analyse quantitative poussée (comparaison P/E des grands électriciens Vs dette de ces mêmes acteurs) mais c'est une base de réflexion. Si tu as un avis sur le thème, tu peux toujours me le faire parvenir.

    Bonnes fêtes.

    Signaler un abus

  • desesse
    08 janvier 200912:25

    En tant que petit investisseur -pas très heureux pour l'instant- sur Enel, j'ai été surpris positivement par la qualité des échanges sur ce forum (c'est rare sur boursorama !).
    En ce qui concerne Enel, ce qui m'inquiète c'est effectivement la dette mais aussi la faible croissance du BNPA (comme vous le soulignez, le consensus n'est sans doute pas à jour).

    Par ailleurs, je suis allé sur votre blog qui me semble très intéressant, j'ai moi-même un site blog, pouvons-nous envisager échanger des liens ?

    Bons investissements

    Desesseintes de http://www.bourse-investir.com

    Signaler un abus

  • nic1sted
    09 janvier 200907:53

    je ne comprends pas pourquoi le desendettement est si important avec les taux d'intêrets aussi bas.

    Signaler un abus

  • qpado
    12 janvier 200922:48


    Même si les taux sont bas, la situation est difficile pour lever des fonds au niveau 'corporate'. La plupart des nouveaux emprunts semblent atteindre très vite les 6-7%. Bien que les taux soient bas actuellement, de nombeux experts voient dans les conditions actuelles de quoi réveiller des démons inflationnistes (surtout par la création monétaire et l'explosion des dettes publiques).

    L'avis négatif sur l'endettement d'Enel m'a été confirmé par la lecture de plusieurs spécialistes (l'équipe de gestion du Fond Life de chez DNCA qui a allégé par exemple). L'endettement est très lourd et il explique le niveau très bas de valorisation par rapport au secteur.

    Signaler un abus

  • qpado
    14 janvier 200914:12


    Vivendi (emprunt de 1 milliards avec un rendement de 7,82%), Schneider et GDF-Suez (voir article ci-dessous provenant d'un autre forum) confirment des futures tensions sur les marchés obligataires.


    GDF Suez a emprunté 4,25 milliards d'euros sur le marché obligataire
    Bruxelles (L'Echo) - Le groupe énergétique GDF Suez a annoncé mardi après Bourse la clôture d'une émission obligataire de 4,3 milliards d'euros. Cet emprunt obligataire se traduit par un allongement de la maturité moyenne de sa dette.

    "Il s'agit de la plus importante émission obligataire d'un groupe industriel depuis 2004", souligne GDF Suez. "Cette émission s'inscrit dans le cadre de la gestion active de la liquidité du groupe et conforte son niveau de liquidité", ajoute-t-il.

    Selon une source proche du dossier, les grandes signatures industrielles, telles que GDF Suez, anticipent des tensions sur le marché obligataire lié aux emprunts massifs que les Etats devraient réaliser suite à la crise financière et au sauvetage des banques.

    L'émission se décompose en trois tranches:
    - une tranche 3 ans d'un montant de 1,75 milliard d'euros, coupon 4,375%, échéance 16 janvier 2012
    - une tranche 7 ans d'un montant de 1,5 milliard d'euros, coupon 5,625%, échéance 18 janvier 2016
    - une tranche 12 ans d'un montant de 1,0 milliard d'euros, coupon 6,375%, échéance 18 janvier 2021.

    Le placement a été dirigé conjointement par HSBC, Calyon, BSCH et Merril Lynch.

    L'endettement net du groupe s'établissait à 23,3 milliards d'euros au 30 septembre contre 18,8 milliards trois mois plus tôt.

    Vincent Georis
    vincent.georis@lecho.be
    (C) - L'Echo

    Signaler un abus

  • cleblud
    16 septembre 200923:44

    Vous êtes là ?
    Pas mal ENEL, non ???

    Signaler un abus

  • qpado
    17 septembre 200918:31

    Comme la plupart des autres valeurs ;-)

    Je ferais un graphique de l'évolution sur mon blog dans quelques jours...même si Enel a quitté la Star List.

    Pas question de la réintégrer - malgré la valorisation intéressante - du fait de décisions du groupe prise à l'encontre de l'investisseur.

    Une belle valeur (positionnement géographique intéressant avec deux pôles de croissance relativement indépendant) avec des atouts 'value' et une stratégie assez patrimoniale...mais aussi avec un peu d'inertie.

    Elle a sa place dans un portefeuille mais moi je la sous-pondère (derrière mes valeurs préférées - la Star List) car la qualité des dirigeants est un paramètre essentiel pour la création de valeur à long terme.

    Iberdrola est très intéressant dans le même secteur et, pour les belges, Belgacom et Home Invest Belgium offre un profil aussi intéressant avec une taxation moins lourde.

    Signaler un abus

  • nic1sted
    05 novembre 200910:54

    j'ai vendu mes enels un mois après l'augmentation de capital. Je n'ai pas encore trouver une raison de revenir

    Signaler un abus

  • danie471
    10 novembre 200913:14

    on s' en fout !

    Signaler un abus

Retour au sujet ENEL .

16 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer