Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Zurich Insurance dépasse les attentes mais Swiss Life déçoit

Reuters12/05/2016 à 09:49

ZURICH INSURANCE DÉPASSE LES ATTENTES

ZURICH (Reuters) - Zurich Insurance a renoué avec les profits au premier trimestre grâce à des résultats meilleurs qu'attendu dans son activité d'assurance généraliste tandis que l'assureur-vie Swiss Life a subi une chute plus forte qu'anticipée des primes collectées sur la même période.

Zurich Insurance a fait état jeudi d'un bénéfice net de 875 millions de dollars (767 millions d'euros), au-dessus de la prévision la plus optimiste des huit analystes interrogés par Reuters, qui était de 707 millions de dollars, une performance encourageante pour le nouveau directeur général du groupe, Mario Greco, qui en a pris les rênes en mars.

Ce résultat est certes inférieur de 28% à celui de la période correspondante de 2015 mais il marque un retour aux bénéfices de l'assureur après la perte nette de 424 millions de dollars accusée sur les trois derniers mois de l'année dernière.

"Bien que nous soyons encore au début du processus, ces résultats montrent que les mesures qui nous avons mises en oeuvre pour améliorer la performance de notre activité d'assurance généraliste produisent leurs effets", dit le directeur financier, George Quinn, dans un communiqué.

"Même après la prise en compte d'une indemnisation pour un sinistre environnemental, nous avons constaté une amélioration de la performance sous-jacente et nous anticipons une poursuite de ce mouvement."

La sous-performance de l'activité dommages, la principale source de profits de Zurich, au cours des derniers mois a pesé sur les résultats du groupe.

Son patron, Kristof Teryn, a conduit l'année dernière une revue stratégique de l'activité qui a débouché sur des réductions de coûts et un plus large recours à la réassurance afin de réduire la volatilité des résultats.

Le ratio combiné, qui rapporte les primes perçues aux indemnisations versées, est ressorti à 97,7% au premier trimestre contre 99% attendu en moyenne par les analystes.

Swiss Life a de son côté fait état d'une chute de 10% des primes collectées sur la même période à 6,68 milliards de francs suisses (6,02 milliards d'euros), un recul plus marqué qu'anticipé par les analystes.

Cinq analystes interrogés par Reuters s'attendaient en moyenne à une baisse de 3,2% des primes brutes à 7,15 milliards de francs.

Les revenus de commissions ont progressé de 3% à 332 millions de francs tandis que la collecte nette de l'activité de gestion d'actifs est ressorti à 2,3 milliards de francs, hors flux provenant de l'assureur lui-même.

Les actifs sous gestion ont progressé pour atteindre 41,6 milliards de francs à la fin mars.

"L'un de nos objectifs dans le cadre de notre nouveau programme, Swiss Life 2018, est de concentrer plus encore nos efforts sur les activités génératrices de commissions et de maintenir notre solide résultat sur nos investissements directs", a déclaré le directeur général, Patrick Frost.

"Le premier trimestre montre que nous sommes en bonne voie pour réaliser nos objectifs financiers pour l'exercice 2016", a-t-il ajouté.

(Joshua Franklin et Michael Shields, Marc Joanny pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.