Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

AIRBUS

93.98EUR
-0.66% 
indice de référence CAC 40

NL0000235190 AIR

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    94.98

  • clôture veille

    94.60

  • + haut

    95.42

  • + bas

    93.63

  • volume

    454 029

  • valorisation

    72 782 MEUR

  • capital échangé

    0.06%

  • dernier échange

    19.04.18 / 14:43:03

  • Indice de référence

    CAC 40

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    91.17

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    96.79

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter AIRBUS à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter AIRBUS à mes listes

    Fermer

Zodiac ouvert à toute offre de rachat "raisonnable"

Reuters15/03/2016 à 20:31
    * CA E2.488,5 mlns au S1 (+7,1%, -1,8% en organique) 
    * ROC prévu stable en 2015-16 par rapport à 2014-15 
    * Zodiac se donne 18 mois pour redresser ses sièges 
 
 (Actualisé avec conférence téléphonique) 
    par Cyril Altmeyer 
    PARIS, 15 mars (Reuters) - Pénalisé par des retards 
récurrents dans son activité de sièges d'avions, l'équipementier 
Zodiac Aerospace  ZODC.PA  s'est dit mardi ouvert à toute offre 
de rachat raisonnable et conforme à ses intérêts. 
    Le directeur général de Safran  SAF.PA  a déclaré lundi 
regarder toutes les opportunités de croissance externes, 
refusant toutefois tout commentaire sur un éventuel regain 
d'intérêt pour Zodiac après avoir été éconduit en 2010 
  
    "Nous serions réceptifs à ce que nous considérerions comme 
étant dans l'intérêt des actionnaires et de l'entreprise", a 
déclaré le président du directoire de Zodiac, Olivier Zarrouati, 
en réponse à une question d'un analyste lors d'une conférence 
téléphonique sur le chiffre d'affaires semestriel de son groupe. 
    "Notre histoire a montré que nous étions assez réceptifs à 
toute proposition raisonnable. Dans le passé, nous avions été 
dans une situation où nous avions dû protéger l'intérêt de nos 
actionnaires", a-t-il ajouté, en référence à la tentative de 
Safran. 
    L'action a gagné 3,83% à 17,755 euros à la Bourse de Paris 
mardi, le marché voyant dans le groupe une cible potentielle 
pour Safran.  
    Zodiac, tancé publiquement par son client Airbus  AIR.PA  en 
janvier, a multiplié les "profit warnings" depuis l'annonce en 
mars 2015 de retards de livraisons de sièges, jusqu'à renoncer 
fin février à son objectif de marge opérationnelle courante de 
10% pour l'exercice en cours.   
    Mardi le groupe a dit tabler pour l'exercice se terminant le 
31 août 2016 sur un résultat opérationnel courant proche des 
314,1 millions d'euros de 2014-2015, qui marquait déjà une chute 
de 44,6% par rapport à 2013-2014. 
    Le groupe estime désormais qu'il lui faudra encore 18 mois 
pour ramener ses activités de sièges et d'intérieurs de cabine à 
la normale. 
    "Ces 18 mois, c'est plus que ce que nous anticipions au 
début de l'exercice", a reconnu Olivier Zarrouati, sans 
souhaiter donner d'indication sur ses objectifs de marge. 
    Les retards de livraisons sont en moyenne stabilisés au même 
niveau depuis trois mois, a précisé Zodiac. En janvier, le 
groupe avait chiffré à 300 le nombre de places d'avions en 
retard (une place comportant plusieurs sièges dans la classe 
économique).   
    "L'amélioration attendue est plus tardive en raison en 
particulier d'une amélioration plus lente que prévu dans la 
logistique", a expliqué Jean-Michel Billig, le responsable du 
pôle sièges, citant des tensions sur la chaîne des fournisseurs. 
    Zodiac a vu son chiffre d'affaires reculer de 1,8% à 
périmètre et taux de change constants au premier semestre, à 
2,488 milliards d'euros. Sur le seul deuxième trimestre, le 
chiffre d'affaires est ressorti à 1,250 milliard d'euros, en 
ligne avec les attentes de plusieurs analystes. 
    Le groupe a prévu de publier ses résultats semestriels le 20 
avril. 
         
    Le communiqué de Zodiac :  
    http://bit.ly/1MkH0lP 
 
 (Edité par Pascale Denis) 
 

Valeurs associées

-0.63%
-0.11%
0.00%
+0.01%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.