Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Zodiac Nautic relocalise sa production chinoise en France

Reuters18/02/2016 à 11:34
    TOULOUSE, 18 février (Reuters) - Sept mois après son 
sauvetage par la société Energetic Developpement, le leader 
mondial des bateaux pneumatiques Zodiac Nautic commence à 
rapatrier en France une partie la production qui avait été 
délocalisée en Chine en 2013.  
    La production de flotteurs PVC de la gamme Zodiac, qui avait 
été sous-traitée à une entreprise chinoise a redémarré début 
février sur le site d'Ayguesvives, en Haute-Garonne.  
    En septembre prochain, Zodiac Nautic a prévu de rapatrier 
dans sa filiale tunisienne et dans son usine française la 
fabrication de flotteurs pour son autre marque de bateaux 
pneumatiques, Bombard.  
    Par ailleurs, en 2017, les annexes de bateaux de la gamme 
Cadet S feront leur retour à Ayguesvives, siège mondial de 
Zodiac Nautic. L'objectif de l'entreprise est de rapatrier 100% 
de l'activité flotteurs fabriquée en Chine et 80% de son 
activité annexe. Une sous-traitance chinoise sera maintenue pour 
assurer l'approvisionnement des revendeurs de la zone Océanie. 
    "La conjoncture est favorable au rapatriement de la 
production en France et l'activité industrielle du site 
d'Ayguesvives a besoin d'être optimisée", a dit à Reuters Pascal 
Andriot, directeur industriel et qualité de Zodiac Nautic.  
    "D'autre part, nous avons constaté un discrédit sur nos 
marchés lié à la fabrication chinoise. Nos clients ne sont pas 
satisfaits du niveau de qualité des produits chinois." 
    Portée par l'ancienne société Z Marine, la marque plus que 
centenaire de bateaux pneumatiques a bien failli disparaître. 
    Très endettée, la société contrôlée entre 2007 et 2013 
successivement par deux fonds d'investissement américains, 
Carlyle puis OpenGate Capital, ne disposait plus de trésorerie 
pour faire face à son carnet de commandes, d'où son placement 
redressement judiciaire en avril 2015. 
    En juillet 2015, le tribunal de commerce de Nanterre avait 
retenu parmi neuf candidats l'offre d'Energetic Developpement et 
de son dirigeant Dominique Heber-Suffrin, auxquels se sont 
associés les deux industriels Pierre Bastid et Florent 
Battistella pour la reprise de la branche nautisme de Z Marine. 
    La nouvelle société qui a repris le nom historique de Zodiac 
Nautic, emploie 300 personnes, 188 en Tunisie, 29 aux Etats-Unis 
et 80 en France dont 60 à Ayguevives. 
    La branche espace de Z Marine, dédiée à la fabrication de 
ballons stratosphériques et d'isolants pour satellites, a quant 
à elle été cédée au groupe Airstar qui a conservé 25 emplois sur 
27 sur le même site d'Ayguesvives. 
    Après avoir investi 7 millions d'euros en juillet 2015 pour 
relancer l'activité, les trois actionnaires de Zodiac Nautic 
vont injecter 3 millions d'euros supplémentaires au printemps 
pour honorer les commandes du début de saison. Ils visent en 
2016 un chiffre d'affaires de 24,5 millions d'euros. 
 
 (Johanna Decorse, édité par Yves Clarisse) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.