Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Zodiac-Le FSP entre au capital, veut participer à la gouvernance

Reuters01/06/2015 à 10:25

* Le FSP investit E350 mlns dans Zodiac * 3e investissement du FSP après SEB et Arkema * Groupama et Natixis nouveaux actionnaires du FSP * Safran avait renoncé en 2010 à un projet d'OPA sur Zodiac (Actualisé avec précisions) PARIS, 1er juin (Reuters) - Zodiac Aerospace ZODC.PA a annoncé lundi l'entrée à son capital du Fonds stratégique de participations (FSP), qui prévoit d'investir 350 millions d'euros et de participer à la gouvernance de l'équipementier aéronautique. Le FSP envisage d'accompagner le groupe en tant qu'investisseur à long terme, précise dans un communiqué Zodiac, qui fournit notamment Airbus AIR.PA et Boeing BA.N . Le fonds géré par le groupe Edmond de Rothschild réalise ainsi son troisième investissement dans une société française après ceux effectués dans Seb SEBF.PA et Arkema AKE.PA . Le FSP précise aussi accueillir deux nouveaux actionnaires, Groupama et Natixis Assurances CNAT.PA , aux côtés de ses fondateurs (BNP Paribas Cardif BNPP.PA , CNP Assurances CNPP.PA , Crédit Agricole Assurances CAGR.PA via sa filiale Predica et Sogécap, filiale de Société Générale SOGN.PA ). Safran SAF.PA avait renoncé en 2010 à une offre publique sur Zodiac, après des tentatives infructueuses pour convaincre les actionnaires familiaux de la société. Ces actionnaires familiaux détenaient au 31 août dernier 24% du capital et 38,5% des droits de vote, selon les dernières données disponibles sur le site du groupe. Zodiac Aerospace avait lancé en mars un avertissement sur son bénéfice opérationnel semestriel en raison des coûts supplémentaires engagés pour endiguer des retards de production de sièges destinés à Airbus et Boeing. Fin avril, le groupe a rassuré les investisseurs en déclarant avoir réduit quasiment par trois le nombre de sièges d'avions en retard en un mois, tout en confirmant prévoir une hausse de son chiffre d'affaires et un résultat opérationnel courant stable en 2014-2015. ID:nL5N0XJ11G Zodiac est confronté, comme les autres équipementiers aéronautiques, aux fortes montées en cadence prévues par Airbus et Boeing pour faire face à la demande attendue. Airbus a indiqué le 28 mai envisager de produire à terme plus de 60 appareils A320 par mois contre 42 actuellement, mais a souligné que toute décision dépendrait de la solidité de sa chaîne de fournisseurs. ID:nL5N0YJ1UB L'action Zodiac s'adjuge 1,16% à 33,60 euros vers 9h50 à la Bourse de Paris, donnant une capitalisation de 9,68 milliards et portant sa hausse depuis le début de l'année à 20,4%. Le communiqué de Zodiac : http://bit.ly/1FOl55d (Cyril Altmeyer, édité par Gilles Guillaume)

Valeurs associées

+0.48%
+0.32%
+1.73%
+0.41%
+1.95%
-0.04%
+1.16%
-0.70%
SEB
+2.58%
0.00%
+1.07%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.