1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Yannick Borde nommé président de Crédit immobilier de France
Reuters26/01/2013 à 18:13

PARIS (Reuters) - Le Crédit immobilier de France (CIF) a annoncé samedi la nomination d'un nouveau président, Yannick Borde, et d'un nouveau directeur général, François Morlat.

Yannick Borde succède à Michel Bouvard, nommé en urgence à la tête de l'établissement de crédit spécialisé après son sauvetage par l'Etat en septembre dernier.

Le gouvernement a décidé d'apporter une garantie publique au CIF, mis en difficulté après l'abaissement de sa note de crédit par l'agence Moody's.

Dans un communiqué, CIF précise que les deux nouveaux dirigeants ont été choisis à l'unanimité par le conseil d'administration. Réunis en assemblée générale jeudi, les actionnaires n'avaient pas ratifié la nomination de Michel Bouvard.

"Le Conseil demande que cette nouvelle gouvernance s'inscrive dans la continuité (...) afin de mettre en place le meilleur accompagnement possible pour les salariés du groupe dans le cadre de la gestion extinctive des activités historiques du Crédit immobilier de France", peut-on lire dans le communiqué.

L'extinction des activités du CIF, décidée en contrepartie de la mise en place de la garantie de l'Etat, menace l'avenir des 2.500 salariés du groupe.

Le Syndicat national de la banque et du crédit (SNB) plaide pour la création d'une Banque publique du logement social qui reprendrait les salariés du CIF.

Selon le quotidien Le Monde, l'Autorité de contrôle prudentiel (ACP) doit prochainement statuer sur l'avenir du CIF.

Matthias Blamont, édité par Yann Le Guernigou

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4351.49 -4.23%
1.11685 0.00%
1.892 +7.50%
25.1 -6.59%
32.25 -2.27%

Les Risques en Bourse

Fermer