Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

WallStreet: pluie de records avec Apple qui succède à Nvidia
information fournie par Cercle Finance 11/06/2024 à 22:51

(CercleFinance.com) - Après les séances 'Nvidia', voici le tour des séances 'Apple' ?
Le titre Apple, avec ses +7,2% de gain et ses 205Mds$ de capitalisation supplémentaires, avec un nouveau zénith historique à 207$ a littéralement arraché Wall Street à la hausse, avec une nouvelle rafale de 'doublés' :records intraday/clôture, les 2 se confondant puisque le Nasdaq prend 0,88% à 17.343, le Nasdaq-100 +0,7% à 19.210 et le S&P 500 +0,27% à 5.375.

Le Nasdaq (13ème record annuel) franchit la barre des +15% annuels, malgré une majorité de titres en repli.
Idem pour le 'S&P' (30ème record annuel) qui finit au plus haut malgré une majorité de secteurs dans le rouge.
Le Dow Jones clôture en repli de -0,3% dans le sillage de Boeing et JP-Morgan (-2,5%).
La bonne surprise de la fin de séance, outre les records boursiers, c'est la nette détente des taux US avec un '10 ans' qui efface -7Pts à 4,400%, le '30 ans' -6Pts à 4,5300% et le '2 ans' -5Pts à 4,8300%.

Quel témoignage de confiance de la part de Wall Street à la veille de la décision de politique monétaire de la Réserve fédérale attendue demain soir.

S'il n'y a strictement aucun suspens sur le maintient des taux à 5,25/5,50, ni sur les projections à 3 mois (taux maintenus en juillet), les commentaires de la FED sur l'inflation alimenteront peut-être l'espoir d'une détente en septembre, même si cette hypothèse ne rassemble plus que 47% des suffrage, contre 70% la semaine dernière.
Les T-Bonds ont connu une séance tranquille avec une embellie de -1,5Pt à 4,455%, et même -5Pt en séance (pas de 'stats' pour expliquer cela, peut-être de l'arbitrage avec les OAT et les BTP italiens).

Le résumé des projections économiques ('dot plots') devrait révéler que le comité a réduit ses prévisions de baisse des taux pour cette année.

Avant cela, les prix à la consommation - qui seront publiés demain avant l'ouverture - pourraient bien montrer que le rythme de l'inflation ne laisse à la banque centrale qu'une marge de manoeuvre réduite pour commencer à assouplir ses taux.

Si la FED tient un discours 'vigilant' sur l'inflation, alors Wall Street pourrait à son tour entamer une consolidation.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.