1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

WallStreet : plafonne, 3ème record du Dow avec Boeing & Boots
Cercle Finance11/11/2019 à 23:09

(CercleFinance.com) - Le Dow Jones a longtemps hésité en '+ et -' (durant 4 heures) avant d'opter in-extremis pour le vert avec un gain symbolique de +0,04%.

Le Dow Jones et le seul à finir positif: il aligne un 3ème record historique consécutif, un 5ème en 6 séances.

Le 'S&P' (-0,2%) ne parvient à battre un record absolu, pas plus que le Nasdaq qui cède -0,13%.

La consolidation aurait pu s'avérer plus marquée suite aux déclarations de Donald Trump affirmant que les négociations avec la Chine avancent lentement (tout le contraire du discours officiel une semaine auparavant où un accord de 'phase 1' pouvait se signer avant mi-novembre) et que Washington ne signerait un accord qu'à la condition qu'il soit favorable aux Etats-Unis (la Chine veut du 'gagnant/gagnant').

Sans oublier que la levée des sanctions douanières ne semble plus d'actualité : Trump veut garder ce moyen de pression, d'où son refus d'autoriser l'annulation des surtaxes alors qu'il évoquait la veille un geste simultané de concert avec Pékin.

Wall Street a pris prétexte des espoirs d'accord 'imminent' pour enchaîner 6 semaines de hausse et quand il devient clair que c'est du bluff, les indices ne rebaissent pas.

Conclusion: les causes de la hausse sont ailleurs et les banquiers centraux en sont largement responsables.

Les volumes et la volatilité furent insignifiants en ce jour semi-férié, avec la fermeture des marchés de taux US pour cause de Veteran's Day.

Quand l'obligataire est fermé, les autres marchés (actions) restés ouverts expédient les affaire courantes, faute de carburant monétaire et de possibilité de réaliser des arbitrages.

Quand de surcroît il n'y a aucune 'stat' à se mettre sous la dent, cela devient soporifique... et si on constate des écarts, l'étroitesse des échanges leur ôte toute signification.

ce sont donc les valeurs qui on 'fait l'actualité' en ce lundi: Boeing grimpe de +4,5% sur l'espoir d'une reprise des vols des '737-Max' dès le mois de janvier tandis que Boots Alliance qui s'envole de +5,1% alors que

le fonds d'investissement KKR officialiserait une offre de 55Mds$ (estimé) qui comble les voeux du répartiteur pharmaceutique qui souhaitait se retirer de la cote pour redevenir une entreprise privée.

Le Nasdaq a été soutenu par Viacom +3,1% et Tesla +4,4%... mais mention spéciale tout de même pour Apple qui a vendu un nombre record d'i-Phone-11 à l'occasion du 'signe day', la nouvelle orgie consumériste numérique chinoise du '11/11' (avec plus de 30Mds$ de ventes sur les plateformes d'Alibaba en 24H).

Le Nasdaq-100 a reculé dans le sillage de Micron -2%, Qualcomm -2,3%, Baidu -3%, Activision -3,3%.

Les pétrolières ont encore souffert, avec un nouvel effondrement de Chesapeake (-10,5% vers 0,808$, on se rapproche de la faillite), Range Resource -8,3%, Cabot-Oil -3,4%, Occidental -3,3%.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer