1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

WallStreet : les incertitudes sur le conflit USA/Chine pèsent
Cercle Finance17/05/2019 à 23:18

(CercleFinance.com) - Wall Street a mal fini la semaine, malgré un raffermissement esquissé à la mi-journée -scénario classique pour une séance des '3 sorcières'- les gains n'ont pas tenu et les indices ont comme été aspirés par leurs niveaux d'entame de séance: le Dow Jones s'effrite de -0,4%, le S&P500 de -0,58% à 2.860, le Nasdaq cède près de 1,05%, à 7.816.

Jusqu'à l'heure du déjeuner, un bilan hebdo positif restait à portée de main, au final, sur la semaine écoulée, le Dow Jones lâche 0,7%, le S&P500 -0,8%, le Nasdaq -1,3%.

Le Dow Jones aligne donc une 4ème semaine de 'baisse' consécutive, sachant que les 2 premières se soldèrent par une quasi stagnation.

Le S&P500, lui, ne consolide que depuis le tout début du mois de mai, le repli reste cependant contenu à -3% depuis le zénith des 2.961, ce qui reste marginal compte tenu des incertitudes sur la rivalité sino-américaine.

Force est de constater que le conflit semble empirer depuis le début des 'négociations' en début d'année puisque de nouvelles sanctions ont été mises en place par D.Trump, l'équipementier télécom Huawei est littéralement banni des Etats Unis... et les autorités chinoises ont fait savoir qu'elles n'étaient pas disposées à reprendre les négociations.

C'est donc Pékin qui devient 'maître des horloges' et Donald Trump n'a que des sanctions comme levier pour se faire obéir: il n'obtiendra rien par la menace.

En ce qui concerne 'le chiffre du jour', il aurait pu justifier une issue favorable : l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan a bondi de +5Pts vers 102.

Anticipé en hausse vers 99 après de 97 en avril (ce niveau correspond à sa moyenne depuis l'investiture de Donald Trump), l'Umich sort de 28 mois de stagnation entre 95 et 100.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer