Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

WallStreet : le Dow Jones sauve le 'par', Nasdaq chute encore
Cercle Finance04/05/2021 à 22:25

(CercleFinance.com) - Le Dow Jones termine in extremis dans le vert (+0,06%), grâce à une vague d'achat de dernière minute: un score positif apparaîtra rassurant même si le S&P500 perd -0,66% (à 4.165) et le Nasdaq -1,9% au final (à 13.633 contre -2,2% un quart d'heure avant la clôture avec une incursion sous 16.600Pts).

En dehors de 'l'incident taïwanais' qui a jeté un froid dès 13H30 ce mardi, Wall Street retiendra 2 phrases 'choc'.

La première émane de Janet Yellen (la secrétaire américain au Trésor) : elle a déclaré qu'en raison de dépenses budgétaires colossales 'les taux d'intérêt pourraient devoir augmenter à un moment donné pour éviter toute surchauffe de l'économie'.

La seconde émane de Robert Kaplan qui revient à la charge après sa 'sortie' de vendredi dernier concernant un 'tapering' (réduction du programme d'achat de la FED, actuellement de 120Mds$): il a déclaré que 'la politique monétaire de la FED est une des causes de la forte hausse des marchés financiers : je m'inquiète de prises de risques excessifs sur les marchés', et il ajoute 'une hausse de taux pourrait être appropriée alors que les anticipations de croissance progressent'.

Le seul chiffre du jour n'avait rien de rassurant pour Wall Street : le déficit de la balance commerciale des Etats-Unis est passé de 70,5 milliards de dollars en février (révisé de 71,1 milliards en estimation initiale) à 74,4 milliards en mars, d'après le Département du Commerce, un déficit de nouveau plus élevé que le consensus.

Cette dégradation de 5,6% d'un mois sur l'autre traduit une augmentation de seulement 6,6% des exportations américaines, à 200 milliards de dollars, insuffisante face à des importations en croissance de 6,3% à 274,5 milliards.

Côté valeurs, le Nasdaq a chuté dans le sillage de Moderna -6,7% et Incyte -5,3%, puis des fabricants de semi-conducteurs Westen Digital -4,1%, ASML -3,9%, Citrix -3,4%, Applied Materials -3,1%. Parmi les titres les plus actifs, on remarquait Apple -3,5%, PayPal -3,4%, Activision -2,7%, Qualcomm -2,4%, Tesla -1,7%, Microsoft -1,6%.

La vedette du jour s'appelait Sealed Air (concurrent d'Air Liquide) avec +9,3%.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer