1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street : une très légère baisse au lendemain de la Fed
Cercle Finance19/09/2019 à 15:14

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York devrait ouvrir en baisse jeudi matin au lendemain d'une nouvelle baisse de taux de la Réserve fédérale, une décision qui ne s'est cependant pas accompagnée d'indications claires concernant ses prochaines intentions.

Une demi-heure avant l'ouverture, les contrats à terme sur les grands indices new-yorkais cèdent autour de 0,1%, annonçant un début de séance prudent.

A l'issue de la réunion de son comité stratégique, la Fed est apparue profondément divisée hier et n'a fourni aucun signal évident quant à l'évolution de ses taux d'intérêt au cours des mois qui viennent.

'Jerome Powell a tenté de ménager la chèvre et le chou en parlant des perspectives favorables de l'économie américaine, mais aussi d'une croissance mondiale plus faible et des risques commerciaux', note Emmanuel Auboyneau, gérant-associé d'Amplegest.

Le professionnel estime toutefois qu'il est devenu 'de moins en moins sûr qu'une nouvelle baisse intervienne avant la fin de l'année'.

Chez Generali Investments, on attend au contraire une nouvelle réduction de 50 points de base d'ici au premier trimestre de 2020.

'Le timing de cette réduction (octobre ou décembre) sera déterminé en fonction de l'évolution de Brexit, qui a été cité comme l'un des principaux risques mondiaux pour l'économie américaine', estime Paolo Zanghieri, économiste chez l'assureur italien.

'Les risques restent orientés vers un mouvement plus agressif', ajoute l'analyste.

La banque centrale a toutefois dressé un tableau relativement optimiste de la conjoncture américaine et même relevé sa prévision de croissance pour 2019 à 2,2%, contre 2,1% précédemment.

Les statistiques publiées dans la matinée ne décrivent pas tout à fait la même réalité.

L'indice de la Fed de Philadelphie a en effet reculé de plus de quatre points, à +12 sur le mois de septembre, tandis que le Département américain du Travail a dénombré 208.000 nouveaux inscrits aux allocations chômage la semaine dernière, un chiffre en hausse par rapport aux 206.000 de la semaine précédente.

Autre ombre au tableau, la Fed a été contrainte hier d'intervenir pour la troisième journée consécutive sur le marché interbancaire, où les taux se tendant spectaculairement depuis le début de la semaine.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer