Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

Light Sweet Crude Oil

67.88Pts
-5.51% 
valeur indicative 58.20 EUR

CL

NYMEX données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    71.83

  • clôture veille

    71.84

  • + haut

    72.00

  • + bas

    70.52

  • +haut 12 derniers mois

    72.83

  • +bas 12 derniers mois

    42.06

  • volume

    0

  • dernier échange

    25.05.18 / 20:43:29

  • + Alerte

  • + Liste

    Ajouter Light Sweet Crude Oil à mes listes

    Fermer

Wall Street-Un secteur de l'énergie cher même en cas de bons résultats

Reuters26/07/2015 à 18:59

par Sinead Carew 26 juillet (Reuters) - Le secteur de l'énergie pourrait reprendre un peu de couleurs avec la publication des résultats du deuxième trimestre mais à moins d'une forte hausse des cours du pétrole brut, il ne devrait même pas réussir à tenir sur ses niveaux actuels. Les cours du pétrole ont chuté beaucoup plus fortement que ceux des actions pendant les 13 derniers mois depuis leur pic de du 23 juin 2014, ce qui fait que les niveaux de valorisation des sociétés du secteur restent élevés. L'indice S&P sectoriel de l'énergie .SPNY a chuté d'environ 30% sur la période alors que les cours du baril de brut se sont effondrés de 50%. Les résultats du deuxième trimestre du secteur de l'énergie sont attendus au-dessus du consensus des analystes financiers, qui anticipent à ce stade une baisse de près de 59% par rapport à ceux du deuxième trimestre de l'an dernier, selon une analyse de Thomson Reuters, ce qui pourrait soutenir leurs cours. Mais le secteur reste cher: le ratio PER cours/résultats de l'indice sectoriel est à environ 23 contre 17 pour le S&P 500. Le PER du sous-indice sectoriel S&P des sociétés d'exploration et de production .SPLRCOILP est à son plus haut niveau depuis que Reuters a commencé à le prendre en compte en 1995. Le consensus pour les résultats des producteurs de pétrole est basé sur un cours moyen du brut de 65,19 dollar le baril en 2016, précise Fadel Gheit, analyste chez Oppenheimer & Co. Or, les cours du brut léger américain CLc1 se traitent autour de 48 dollars et les contrats futures font ressortir un cours moyen en 2016 d'environ 54 dollars. PRODUCTEURS US POTENTIELLEMENT EN DIFFICULTÉ Selon l'analyste, la moitié environ des producteurs américains de pétrole pourraient se retrouver en difficulté financière, à moins que le baril ne dépasse les 70 dollars. "Les perspectives des valeurs de l'énergie sont peu encourageantes car elles se traitent avec un cours implicite du pétrole plus élevé que les prix spot (au comptant)", souligne Stephen Clark, gérant de portefeuille chez Standard Life Investments à Boston, un investisseur de long terme. "Une certaine reprise des cours du pétrole est déjà prise en compte." Globalement, le secteur de l'énergie devrait annoncer des résultats supérieurs de 3,5% au consensus, selon les données de Thomson Reuters, qui retient les analystes les plus réputés. Mais il pourrait y avoir quelques mauvaises surprises. La semaine prochaine, Chevron CVX.N , Exxon Mobil XOM.N et Murphy Oil MUR.N devraient faire mieux que prévu alors que ConocoPhillips COP.N , Range Resources RRC.N et Occidental Petroleum OXY.N pourraient faire moins bien, selon les données de Thomson Reuters. Il se peut que traders et analystes sous-estiment les futurs cours du pétrole. Les investisseurs ont constaté des signes encourageants sur ce marché, avec une demande soutenue depuis le début de la saison estivale et une réduction des dépenses d'investissement de nombreuses grandes compagnies pétrolières. "Il pourrait y avoir une amélioration, tant pour les cours du pétrole que pour les valeurs de l'énergie, plus tard dans l'année, portée par la baisse de la production américaine et une demande généralement plus solide", dit Tim Parker, analyste pétrolier et gérant de portefeuille chez T. Rowe Price. "Je suis moins confiant pour les années à venir avec les courants contraires de l'Iran et du potentiel ralentissement de l'économie mondiale", ajoute-t-il. Les valorisations dans l'exploration et de la production restent particulièrement élevées. Même après leur chute de 25% depuis avril, le PER (ratio cours/résultats) est autour de 100, très largement au-dessus de celui du S&P 500. Le dernier pic de valorisation de ce sous-secteur était inférieur à 70 en 1995. (avec Rodrigo Campos, Saqib Ahmed et Catherine Ngai à New York, Noel Randewich à San Francisco, Juliette Rouillon pour le service français)

 

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.895 -6.38%
99.24 +0.85%
61.55 +0.49%
14.935 -0.37%
101.5 +1.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.