Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street-Un marché volatil attend les chiffres de l'emploi

Reuters04/05/2015 à 04:30

(Répétition sans changement d'une dépêche transmise dimanche) par Ryan Vlastelica NEW YORK, 4 mai (Reuters) - Wall Street bouge un peu dans tous les sens ces derniers temps et il n'est pas sûr que les chiffres de l'emploi, attendus pour vendredi, suffisent à remettre le marché sur de bons rails. Cette statistique, très suivie par les investisseurs, dira au moins si la fébrilité observée ces derniers temps à la fois du côté des indicateurs et sur le front des actions va s'accentuer avec le réchauffement des températures ou bien s'apparente à une tendance de fond. Le consensus table sur 213.000 créations d'emplois en avril, soit une légère accélération après +126.000 en mars, la plus faible augmentation depuis décembre 2013. L'emploi, qui souffre de la baisse des cours du pétrole et de la vigueur du dollar, est l'une des données que surveille de près la Réserve fédérale avant de choisir le moment de relever les taux d'intérêt. La croissance de l'économie américaine, qui a ralenti encore plus qu'attendu au premier trimestre, ne fait rien pour inciter la Fed à se dépêcher, ce qui est plutôt bien accueilli par les marchés, ravis de disposer pour encore quelque temps d'un crédit à bon marché. Le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis a augmenté de 0,2% seulement en rythme annualisé sur les trois premiers mois de l'année, selon la première estimation publiée mercredi par le département du Commerce, après une hausse de 2,2% sur les trois derniers mois de l'an dernier. Il s'agit du chiffre le plus faible enregistré depuis un an. ID:nL5N0XQ4KC Autre signe encourageant la banque centrale américaine à prendre son temps avant de resserrer sa politique, les résultats trimestriels des entreprises américaines. Si les bénéfices au premier trimestre sont globalement supérieurs aux attentes, les chiffres d'affaires sont en diminution, notamment dans le secteur de l'énergie. "RIEN À L'HORIZON" Ces deux dernières semaines, l'indice vedette Standard & Poor's 500 a varié en moyenne de 17,79 points par jour, soit davantage que la moyenne de 12,43 points observées début mars. Sur l'ensemble de la semaine, dernière, le Dow Jones a perdu 0,3%, le S&P 500 0,5% et le Nasdaq 1,7%. Depuis le début de l'année, les trois indices restent en hausse, respectivement de 1%, 2,3% et 5,5%, sous-performant ainsi les Bourses européennes et japonaise. "Il y a beaucoup de tendances contradictoires sur les marchés, ce qui entraîne une grande volatilité", explique l'analyste Michael Mullaney, de Fiduciary Trust. "Je ne vois rien à l'horizon qui puisse amener les gens à se ruer sur les actions, pas même les chiffres de l'emploi". Le marché obligataire reste également sous surveillance. Les obligations suivent souvent le chemin inverse des actions mais la semaine dernière, les deux ont baissé, avec une hausse des rendements des obligations d'Etat européennes et américaines. En Europe, les obligations ont perdu de leur attrait de valeur refuge après des chiffres de l'inflation moins mauvais que prévu et un certain apaisement dans le dossier de la dette grecque. Les Treasuries ont suivi le mouvement. (Patrick Vignal pour le service français)

Mes listes

valeur

dernier

var.

6.85 -1.44%
3.7 -2.37%
0.919 +0.16%
1.166 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.