Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street : Trump souffle le froid, puis le très chaud?
Cercle Finance08/10/2020 à 07:47

(CercleFinance.com) - Donald Trump a rattrapé en quelques tweets ce qui avait été considéré comme une bourde stratégique la veille (stopper les négociations du Congrès sur l'adoption d'un 'package' de 1.600Mds$) en promettant des 'aides ciblées au profit des secteurs les plus éprouvés par la crise du Covid et qui pourraient ne pas supporter une seconde vague'.

Wall Street efface comme prévu ses pertes de la veille avec des gains qui se sont amplifiés au fil des heures (un vrai scénario algorithmique) avec +1,9% sur le Dow Jones et le Nasdaq (il est rare que ces deux indices fassent jeu égal) et +1,75% sur le S&P500 (qui tutoie 3.420Pts, avec 95% de ses composantes en hausse).

Donald Trump souhaite faire adopter par le Congrès des enveloppes de 25Mds$ pour le secteur aérien, 135Mds$ pour les petites entreprises (artisans, restaurateurs, prestataires de services dans le tourisme ou les loisirs) ... et de lancer une expérience 'd'helicopter money' avec 1.200$ d'aides versées à chaque foyer américain (a priori, les plus pauvres comme les plus riches... à vérifier).

En tête des hausses, on retrouvait logiquement les titres du secteur aérien avec Delta +3,5%, American Airlines et United Airlines avec 4,30%.

Le plus surprenant dans la hausse du Nasdaq ce soir, c'est que les GAFAM ne souffrent pas de la constitution d'une commission parlementaire anti-trust au Congrès : elle a prévu de se pencher sur le monopole de fait de quatre des cinq 'GAFAM' (Apple, Facebook, Google et Amazon), qui pourraient se voir interdire de nouvelles acquisitions susceptibles de renforcer leur ultra-domination sur leurs marchés respectifs.

Paradoxalement, Apple gagne +1,7%, Amazon +3,1%, Alphabet +0,5%... et Facebook ne cède que -0,2%.

L'explication est en fait facile : comme ce sont les démocrates qui pilotent la commission d'enquête, il leur faudra remporter le Sénat au soir du 3 novembre pour que le Congrès examine ces griefs.

Peu de données 'macro' à se mettre sous la dent ce mercredi, les programmes d'achats n'ont donc pas été affectés par des surprises conjoncturelles : les favorites furent assez classiquement Microsoft +1,9%, Micron +2,3%, AMD +2,6%, Amazon +3,1%, Splunk +4%, Netflix +5,7%.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer