Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Wall Street : tendance virtuellement inchangée
information fournie par Cercle Finance22/06/2021 à 17:17

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York a ouvert la séance de mardi pratiquement étale, les investisseurs semblant vouloir sécuriser leurs gains après les bonnes affaires réalisée la veille.

Une heure et demie après l'ouverture, le Dow Jones est parfaitement stable, à 33.878.6 points, tandis que le Nasdaq est lui aussi virtuellement inchangé, à 14.147,2 points.

Après leur correction de la fin de semaine dernière, les marchés d'actions américains avaient vigoureusement rebondi hier, l'optimisme entourant la reprise l'ayant finalement emporté sur les inquiétudes ayant trait à l'inflation et à la politique monétaire.

En s'adjugeant plus de 1,7%, le Dow Jones a réussi à effacer l'intégralité des pertes de la séance éprouvante de vendredi et repris près de 50% du terrain cédé sur l'ensemble de la semaine passée (-3,5%).

Le redressement s'est notamment opéré sous l'effet de rachats à bon compte ciblant les valeurs du secteur de l'énergie et le compartiment industriel.

Aujourd'hui, Wall Street espère entendre un discours relativement bienveillant sur l'inflation de la part de Jerome Powell, qui doit s'exprimer dans l'après-midi à l'occasion d'une audition parlementaire consacrée à la gestion du Covid par la Fed.

Dans son discours, déjà publié sur le site de la banque centrale, Powell dit s'attendre à une accélération des créations d'emplois dans les mois qui viennent sur fond de généralisation des campagnes de vaccination.

Quant à la récente poussée de l'inflation, elle est de nouveau jugée 'transitoire' et appelée à s'émousser dans un avenir proche.

Si la dynamique du marché reste haussière, les échanges pourraient se montrer plus volatils au cours des semaines qui viennent, au gré des déclarations des membres de la Fed et des indicateurs économiques.

Les marchés n'ont pas réagi à la publication d'indicateurs mitigés sur le front de l'immobilier, qui ne regonflent pas l'optimisme de Wall Street avec des ventes de logements anciens qui chutent de 0,9% en mai.

Si ce chiffre s'avère meilleur que prévu, la NAR précise que les ventes alignent ainsi un quatrième mois consécutif de baisse et que le prix médian des logements anciens poursuit sa hausse inexorable, à 350.300 dollars l'unité, soit une progression record de 23,6% en comparaison annuelle.

L'un des principaux points d'intérêt de cette séance reste la dégringolade des crypto-monnaies due à la fermeture de certaines 'fermes de minage' entraînant la cassure d'importants supports sur le bitcoin, repassé un moment sous le seuil des 30.000 dollars.

Valeurs associées

NEXC -4.46%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.