Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street semble ne plus pouvoir s'arrêter

Reuters19/05/2013 à 20:17

par Angela Moon

NEW YORK (Reuters) - Les oiseaux de mauvais augure ont beau dire que Wall Street finira bien par subir un mouvement de correction après une hausse de près de 17% du S&P 500 depuis le début de l'année, l'élan qui porte la place boursière américaine ne semble pas près de s'arrêter.

La possibilité d'un repli technique n'a cessé d'être évoquée ces dernières semaines, surtout au vu de l'accélération du "rally" en mai. Depuis le début du mois, le S&P, qui vient d'enchaîner une quatrième hausse hebdomadaire d'affilée, affiche une progression de 4,4%.

Mais cela n'a pas empêché le Dow Jones et le S&P 500 de continuer à inscrire de nouveaux records, amenant ainsi certains à se dire que les craintes d'un recul sont infondées.

"Nous n'avons aucun plafond technique à l'esprit à ce stade. L'élan est vraiment puissant et suivre le mouvement est notre principale préoccupation", a déclaré Cam Albright, chargé des allocations d'actifs chez Wilmington Trust Investment Advisors.

Le S&P 500, qui a dépassé la barre des 1.600 points il y a deux semaines à peine, n'est plus qu'à moins de 40 points des 1.700.

A mesure que les actions poursuivent leur progression, certains intervenants commencent à croire que l'évolution à l'oeuvre n'a rien d'une bulle mais constitue plutôt le début d'un marché haussier.

D'autres estiment au contraire que le bond de Wall Street est détaché d'éléments fondamentaux comme les indicateurs macro-économiques et les résultats d'entreprise et dépend surtout des injections de liquidités des grandes banques centrales.

Quoi qu'il en soit, à court terme, tout le monde pense que Wall Street fera exception à deux des maximes les plus populaires sur la place boursière américaine : "Vendre en mai et sortir du marché" (Sell in May and go away) et le "marasme de l'été" (summer doldrums).

VOLUMES LÉGERS ATTENDUS

Le début de la semaine risque d'être plutôt calme, aucun indicateur majeur n'étant prévu lundi et mardi et la saison des résultats est quasiment achevée.

Les investisseurs se concentreront mercredi sur les propos de Ben Bernanke, président de la Réserve fédérale, qui doit évoquer l'état de l'économie américaine. Ce même jour sera également publié le compte-rendu de la réunion de politique monétaire des 30 avril-1er mai.

Au menu des statistiques, figurent les reventes de logements (mercredi), les inscriptions au chômage, l'estimation flash de l'indice PMI Markit manufacturier, les ventes de logements neufs (jeudi) et les commandes de biens durables (vendredi).

La proximité du jour férié du lundi 27 (Memorial Day) devrait se traduire une diminution des volumes d'ici la fin de la semaine prochaine, ce qui peut être source de volatilité.

Ceci étant dit, le baromètre de la peur de Credit suisse, connu sous le sigle indice CSFB, a reculé de 11,4 points sur les deux dernières semaines et se retrouve à un creux d'un an de 21,73.

Le CSFB mesure essentiellement la volonté des investisseurs de payer pour se prémunir d'un mouvement baissier.

Et l'indice de volatilité VIX du CBOE a reculé de plus de 1% la semaine dernière.

Benoit Van Overstraeten pour le service français

Mes listes

valeur

dernier

var.

24.56 -0.32%
0.365 +11.96%
5.062 +0.24%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.