Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Wall Street: séance grevée par le PMI et Snap
information fournie par Cercle Finance25/05/2022 à 07:08

(CercleFinance.com) - Les indices de Wall Street ont terminé en ordre dispersé mardi, le Nasdaq ayant été grevé par les technologiques dans le sillage de Snap : si le Dow Jones a grappillé un peu plus de 0,1% à 31929 points, le Nasdaq Composite a décroché de 2,3% à 11264 points.

Les grands indices boursiers ont d'abord accéléré leur recul suite à une chute de 16,6% des ventes de logements neufs américains en avril, une nette dégradation venue s'ajouter aux craintes déjà vivaces entourant la santé de la première économie du monde.

En effet, quelques minutes auparavant, l'indice PMI 'flash' composite de S&P Global était déjà venu témoigner d'un ralentissement de l'activité du secteur privé américain en tombant à 53,8 en mai, contre 56 le mois précédent.

'Les entreprises ont signalé des progrès plus faibles de la production sur fond de pressions inflationnistes élevées, d'une nouvelle détérioration des délais de livraison des fournisseurs et d'une croissance plus faible de la demande', expliquait S&P Global.

Aux préoccupations concernant l'économie se sont ajoutées celles liées à l'évolution des bénéfices des entreprises, après le sévère avertissement sur résultats lancé par le propriétaire de l'application de photographie Snap.

Son titre a dégringolé de plus de 43% au lendemain de son annonce qu'il n'atteindrait pas ses objectifs de deuxième trimestre en raison de la détérioration plus rapide et plus marquée que prévu de la situation économique.

Dans la foulée de Snap, les titres d'autres groupes exposés aux métiers de la publicité en ligne ont cédé beaucoup de terrain ce mardi, à commencer par Meta Platforms (-7,6%), Alphabet (-4,9%) ou Twitter (-5,5%).

Toujours dans l'actualité des valeurs, les investisseurs ont accueilli favorablement les trimestriels de la chaine d'électronique grand public Best Buy (+1,2%) et surtout du distributeur d'équipements automobiles AutoZone (+5,8%).

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.