Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

DOW JONES INDUSTRIAL AVERAGE

24 580.89Pts
+0.49% 
Ouverture théorique 0

US2605661048 DJI

Index Ex données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    24 526.97

  • clôture veille

    24 461.70

  • + haut

    24 663.18

  • + bas

    24 526.97

  • +haut 12 derniers mois

    26 616.71

  • +bas 12 derniers mois

    21 197.08

  • volume

    430 432 079

  • dernier échange

    22.06.18 / 22:20:01

  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur DOW JONES INDUSTRIAL AVERAGE

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter DOW JONES INDUSTRIAL AVERAGE à mes listes

    Fermer

Wall Street se prépare à une semaine chargée en statistiques

Reuters01/12/2013 à 18:32

par Rodrigo Campos

NEW YORK, 1er décembre (Reuters) - Après la pause de Thanksgiving, la semaine s'annonce chargée à Wall Street avec au programme une série d'indicateurs économiques et en point d'orgue les chiffres de l'emploi de novembre, peut-être déterminants pour l'évolution de la politique monétaire de la Réserve fédérale.

Les premières indications sur le début des achats de Noël seront aussi suivies de près alors qu'à l'orée du mois de décembre la Bourse américaine est en route pour sa meilleure performance annuelle depuis 1998.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles .DJI , le Standard & Poor's 500 .SPX et le Nasdaq Composite .SPX ont signé en novembre un troisième mois consécutif de hausse. Le S&P-500, indice de référence des gérants américains, a fini vendredi en léger repli de 0,08% mais il a grignoté 0,06% sur la semaine, portant ainsi sa série en cours à huit semaines de hausse - du jamais vu depuis ses neuf semaines de progression entre novembre 2003 et janvier 2004.

Depuis le 1er janvier, le S&P a pris 26,62%, en route pour sa meilleure performance annuelle depuis sa hausse de 26,67% en 1998.

DES INDICES POUR LA FED

Décembre est traditionnellement un bon mois pour les actions américaines mais il débutera dans la nervosité à l'approche des chiffres des créations d'emplois de novembre, publiés vendredi.

Les économistes tablent en moyenne sur 185.000 postes créés, après les 204.000 annoncés en première estimation pour octobre, et sur un taux de chômage à 7,2% contre 7,3%.

La statistique est particulièrement suivie par la Réserve fédérale et devrait l'aider à déterminer le moment où elle commencera à réduire progressivement ses injections de liquidités - lesquelles ont largement contribué à la hausse du marché cette année.

Dans cette perspective, des indicateurs vigoureux ont été paradoxalement mal accueillis par les investisseurs inquiets de voir la banque centrale diminuer ses mesures de soutien.

Quincy Krosby, stratégiste chez Prudential Financial à Newark (New Jersey) s'attend ainsi à un regain de volatilité.

"Le marché se pose moins la question de la signification des indicateurs pour l'économie que de leur interprétation par la Fed", dit-elle.

La statistique de vendredi sera précédée mercredi par l'enquête ADP sur les créations d'emploi dans le secteur privé et jeudi par les inscriptions hebdomadaires au chômage.

Parmi les autres indicateurs au menu de la semaine figurent les indices ISM des directeurs d'achat, les chiffres des ventes de voitures en novembre, les commandes à l'industrie et la première estimation pour décembre de l'indice de confiance du consommateur calculé par Thomson Reuters et l'Université du Michigan.

PLEINS FEUX SUR LA DISTRIBUTION

Du côté des valeurs, le secteur de la distribution continuera de jouer les premiers rôles alors que vient de commencer la saison des achats de Noël, au cours de laquelle certains détaillants réalisent jusqu'à la moitié de leurs profits annuels.

Avec moins de 30 jours entre Thanksgiving - tombé cette année le 28 novembre - et Noël, la période des achats de fin d'année sera la plus courte depuis des années aux Etats-Unis, ce qui incite certains analystes à la prudence.

Bruce Zaro, analyste technique chez Delta Global Asset Management à Boston, prend d'ores et déjà ses distances en notant que le secteur de la distribution n'est pas fondamental pour le marché américain, tiré par d'autres segments.

L'histoire lui donne raison. Selon la firme de recherche Bespoke Investment Group, le compartiment de la distribution a sous-performé le S&P-500 ces trois dernières années pendant la période comprise entre Thanksgiving et Noël.

Depuis l'an 2000, le S&P a gagné en moyenne 1,7% au cours de cette période décisive, ne cédant du terrain que trois des 13 années. Le secteur de la distribution, lui, a gagné seulement 0,8% en moyenne sur la période et a même baissé sept fois en 13 ans.

Les investisseurs suivront aussi le déplacement du vice-président Joe Biden en Chine, au Japon et en Corée du Sud sur fond de regain de tension entre Pékin et Tokyo au sujet de leur différend territorial en mer de Chine orientale.

"Pour l'instant cela ressemble à un feu de broussailles et j'espère que ça va vite retomber", commente Jim Russell, stratège de U.S. Bank Wealth Management à Cincinnati.

"On a déjà une saison des achats de Noël raccourcie et marquée par de fortes promotions, ce n'est pas le moment d'avoir une distraction géopolitique."

L'agenda des indicateurs américains ID:nPEFADIA04

(Véronique Tison pour le service français)

 

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.