Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street se prépare à une avalanche de résultats

Reuters21/10/2012 à 19:31

APPLE, BAROMÈTRE DU MARCHÉ, PUBLIE SES TRIMESTRIELS JEUDI SOIR

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - Même si les investisseurs n'en attendaient rien de flamboyant, la saison des résultats a mal démarré aux Etats-Unis et la situation ne s'est pas améliorée au fil des jours, au point de raviver l'inquiétude sur l'état de la reprise économique aux Etats-Unis et sur les perspectives des grandes entreprises.

Avant le début des présentations, le marché s'attendait déjà à une baisse des profits par rapport à l'an dernier. Mais désormais, c'est le chiffre d'affaires lui-même qui préoccupe les investisseurs, de grandes multinationales comme IBM, General Electric ou Microsoft ayant fait état ces derniers jours de ventes inférieures aux attentes.

Les résultats du troisième trimestre sont d'autant plus importants pour les investisseurs et les économistes qu'il donnent l'occasion aux sociétés cotées de donner des prévisions plus précises sur l'année suivante.

Le rythme des publications va s'accélérer au cours de la semaine à venir, l'agenda regroupant huit entreprises du Dow Jones et 155 du Standard & Poor's 500.

Sur la semaine écoulée, la proportion des sociétés du S&P 500 ayant battu le consensus en terme de chiffre d'affaires n'a été que de 38%, contre 41% depuis le début de la saison des résultats et une moyenne de long terme de 62%, selon les données Thomson Reuters.

Les performances sont un peu meilleures en terme de bénéfices: 62% des sociétés ayant publiés entre lundi et vendredi ont fait mieux qu'attendu, contre 60,3% au total depuis le début du mois et une moyenne de long terme de 62%.

Les investisseurs se sont délestés de titres des sociétés dont les résultats les ont déçus et les prises de bénéfice pourraient bien se poursuivre au vu des performances solides affichées depuis le début de l'année, estime Larry Peruzzi, trader senior de Cabrera Capital Markets.

Vendredi, Wall Street a subi sa plus forte baisse en pourcentage depuis quatre mois, le Dow abandonnant 1,52%, le S&P 500 1,66% et le Nasdaq 2,19%. Mais le S&P affiche encore une progression de 14% depuis le début de l'année.

APPLE, BAROMÈTRE POUR L'ENSEMBLE DU MARCHÉ

Apple, qui présentera ses trimestriels jeudi soir, risque d'avoir une influence forte sur la tendance globale car le secteur des hautes technologies est pour l'instant celui qui a le plus déçu. Outre IBM et Microsoft, Intel et Google ont tous été sanctionnés en Bourse.

Apple "est assurément un baromètre et, aujourd'hui plus que toute autre valeur, il peut donner le ton aux investisseurs", estime Lawrence Creatura, gérant de Federated Investors.

Outre Apple, l'agenda des publications de résultats pour la semaine à venir inclut entre autres Caterpillar, Yahoo, United Parcel Service et Whirlpool.

Sur la base des résultats pour 116 entreprises du S&P 500 et des estimations disponibles pour les autres, les bénéfices de l'indice devraient avoir reculé de 1,8% au troisième trimestre par rapport à la même période l'an dernier, ce qui marquerait leur premier recul en trois ans.

En excluant Apple, ce recul atteindrait 2,3% selon Greg Harrison, analyste de Thomson Reuters.

Et les perspectives présentées par les entreprises ont ajouté aux motifs d'inquiétude: pour le quatrième trimestre, on recense 17 prévisions inférieures au consensus, aucune positive et une seule conforme aux attentes, un décompte moins favorable qu'il y a trois mois.

"C'est maintenant que la vérité apparaît", souligne Lawrence Creatura. "C'est maintenant que les équipes de direction commencent à préciser à quoi pourraient ressembler les résultats 2013."

La réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale, mardi et mercredi, pourrait détourner momentanément l'attention du marché des publications trimestrielles.

Parmi les indicateurs attendus au cours des prochains jours figurent les ventes de logements neufs et les commandes de biens durables en septembre (mercredi) ainsi que la première estimation de la croissance du troisième trimestre (vendredi).

Marc Angrand pour le service français

Mes listes

valeur

dernier

var.

1.06 -4.93%
38.85 +0.13%
2.42 +61.39%
AXA
22.95 -0.04%
30.88 +4.01%
10.32 -0.96%
1.026 +7.77%
54.12 -0.70%
171.3 -1.55%
6.04 +3.96%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.