Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street, satisfaite des élections, continue de grimper
Reuters05/11/2020 à 22:38

LA BOURSE DE NEW YORK TERMINE EN HAUSSE

LA BOURSE DE NEW YORK TERMINE EN HAUSSE

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini jeudi en nette hausse, les investisseurs paraissant satisfaits des résultats des élections organisées mardi aux Etats-Unis, qui, s'ils demeurent incertains pour la présidentielle entre Donald Trump et Joe Biden, devraient permettre aux républicains de conserver la majorité au Sénat.

L'indice Dow Jones a gagné 542,52 points (1,95%) à 28.390,18.

Le S&P-500, plus large, a pris 67,01 points, soit lui aussi 1,95%, à 3.510,45.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 300,15 points (2,59%) à 11.890,93 points. Il a pris quasiment 1.000 points depuis le début de la semaine et se rapproche de son record de clôture du 2 septembre à 12.056,443.

Cet indice à forte composante technologique profite aussi des nouvelles restrictions de déplacement imposées à travers le monde, notamment en Europe, face à l'épidémie due au nouveau coronavirus, ce qui devrait favoriser le recours au travail à distance et à diverses activités à domicile grâce aux outils numériques.

Microsoft et Amazon, qui bataillent dans l'informatique dématérialisée, ont ainsi pris respectivement 3,19% et 2,49%.

Si l'issue de la présidentielle américaine dépend désormais d'une poignée d'Etats dans lesquels les écarts sont extrêmement minces et le dépouillement se prolonge en raison du nombre inhabituellement élevé de votes par correspondance, Joe Biden paraît tout de même se diriger vers la victoire malgré la bataille juridique tous azimuts engagée par Donald Trump.

L'INDICE DE LA VOLATILITÉ AU PLUS BAS DEPUIS TROIS SEMAINES

Aux yeux des investisseurs, une majorité républicaine au Sénat permettrait néanmoins d'entraver en partie les projets du candidat démocrate en matière de fiscalité, susceptibles de peser sur les bénéfices des entreprises.

Cela les incite à abandonner la prudence observée avant les élections et contribue à faire grimper les marchés d'actions américains depuis le début de la semaine.

L'indice VIX de la volatilité, qui mesure l'aversion au risque des investisseurs, est retombé à un plus bas de trois semaines.

La Bourse de New York a à peine réagi aux annonces de la Réserve fédérale, qui a comme prévu laissé sa politique monétaire inchangée et réaffirmé qu'elle ferait le nécessaire dans les prochains mois pour soutenir l'économie américaine.

Le mouvement de hausse a aussi été alimenté par quelques publications d'entreprises, en particulier de Qualcomm, dont l'action a bondi de 12,75%.

Le géant des semi-conducteurs, qui a dit s'attendre à une croissance solide des ventes de smartphones compatibles avec la 5G l'an prochain, a affiché une prévision de chiffre d'affaires pour le premier trimestre de son exercice décalé supérieure aux attentes des analystes.

Cette prédiction a aussi profité à Apple, dont le titre a pris 3,56%, alors que Qualcomm fournit des puces pour le nouvel iPhone 12 compatible avec la 5G.

Ces deux valeurs ont été les principales contributrices à la hausse du Nasdaq.

(version française Bertrand Boucey)

Valeurs associées

NASDAQ +1.61%
NASDAQ -0.45%
NASDAQ +0.44%
NASDAQ -1.41%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • LastTrainForHome
    06 novembre07:32

    Ils sont satisfaits de l'élection alors que personne ne connait le vainqueur, mdr...Ecrivez plutot qu'ils se f... de qui peut gagner, eux font du business, et je ne leur en fait pas reproche, c'est leur boulot.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer