Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street salue les chiffres du chômage mais souffre d'Apple

Reuters12/10/2012 à 00:41

LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a salué jeudi la dernière statistique des inscriptions hebdomadaires au chômage mais termine malgré tout sur une note mitigée, Apple étant venu jouer les trouble-fête dans la deuxième partie de la séance.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont, contre toute attente, très nettement reculé aux Etats-Unis lors de la semaine au 6 octobre, au nombre de 339.000, soit un plus bas depuis plus de quatre ans et demi, contre 369.000 la semaine précédente.

Cet indicateur a été d'autant plus apprécié - au moins dans un premier temps - qu'il fait suite à une statistique de l'emploi de septembre qui a montré la semaine dernière un taux de chômage tombé contre toute attente à 7,8%.

Mais une décision de justice défavorable à Apple est venue contrecarrer la tendance haussière. Une cour d'appel a invalidé un référé provisoire portant sur le Galaxy Nexus, un modèle de smartphone de Samsung Electronics.

Apple a perdu 2% à 628,10 dollars.

Pour autant, l'indice S&P-500 est parvenu à rompre avec quatre séances consécutives de recul, une série inédite depuis la fin juillet.

Le Dow Jones perd 18,58 points (0,14%) à 13.326,39. L'indice S&P-500 gagne 0,28 point (0,02%) à 1.432,84. Le Nasdaq Composite cède 2,40 points (0,08%) à 3.049,38.

Citigroup est néanmoins passée à "surpondérer" sur les actions américaines, évoquant des valorisations bon marché et les actions énergiques des banques centrales pour stimuler l'économie.

IL Y A DE LA CROISSANCE

Aux valeurs, Sprint Nextel a progressé de 14,3% à 5,76 dollars. L'opérateur mobile japonais Softbank pourrait acquérir une participation majoritaire dans son homologue américain afin d'établir une tête de pont aux Etats-Unis, au terme de ce qui serait la plus grosse acquisition jamais faite par une société nippone aux Etats-Unis.

Cette annonce vient confirmer que le secteur américain de la téléphonie mobile est le théâtre de grandes manoeuvres susceptibles de créer, plus généralement, un nouveau climat plus favorable aux fusions et acquisitions.

"Cela montre qu'il y a encore de la croissance dans les entreprises et que ces dernières s'emploient à découvrir des chemins de croissance même dans la situation économique que nous connaissons", dit Brian Amidel (HighTower Advisors).

Clearwire, dans lequel Sprint est majoritaire, a bondi de 71% à 2,22 dollars, tandis que MetroPCS - qui serait également visé par Softbank, selon le Nikkei - a lâché 3,3%, un accord avec l'opérateur nippon semblant écarter toute possibilité de surenchère de Sprint sur son projet de fusion avec T-Mobile USA, filiale de Deutsche Telekom.

Le constructeur de camions Oshkosh a pris 11,36% à 29,9 dollars, en réaction à l'information suivant laquelle l'investisseur Carl Icahn se proposait de le racheter intégralement pour 32,50 dollars par action. Oshkosh a conseillé aux actionnaires de ne rien faire jusqu'à nouvel ordre.

Un autre indicateur a été publié ce jeudi, le déficit commercial. Il s'est légèrement accru en août, conformément aux attentes des analystes, sous le coup d'un cinquième mois consécutif de baisse des exportations américaines.

Atossa Araxia Abrahamian, Wilfrid Exbrayat pour le service français


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.