Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street reste optimiste après une année exceptionnelle

Reuters29/12/2013 à 17:19

APRÈS UNE ANNÉE 2013 EXCEPTIONNELLE, WALL STREET RESTE OPTIMISTE POUR 2014

par Ryan Vlastelica

NEW YORK (Reuters) - Alors que Wall Street paraît bien partie pour enregistrer cette année sa meilleure performance depuis 16 ans, les traders ne voient pas la Bourse réitérer l'exploit l'an prochain, sans pour autant verser dans le pessimisme.

Les marchés actions américains aborderont sans doute janvier en douceur, faute de catalyseurs et d'intervenants, bon nombre d'entre eux étant encore en vacances au début du mois, mais la tendance haussière des derniers jours ne devrait pas pour autant être remise en cause.

Si le contexte macroéconomique s'annonce a priori favorable en 2014, l'accélération de la croissance stimulant l'emploi et la consommation, cela ne devrait pas se traduire en Bourse par des gains aussi spectaculaires que ceux de 2013, grâce auxquels les indices ont inscrit record sur record.

"On a le sentiment diffus que l'économie va mieux et la Fed reste aux côtés du marché après avoir dit qu'elle maintiendrait des taux bas", explique Donald Selkin, de National Securities. "Toutefois, même s'il y aura de l'argent frais en Bourse l'an prochain, il y en aura sans doute moins; il y a peu de chance de faire 30% de gain ou à peu près l'année prochaine".

L'indice S&P-500 a gagné 29% depuis le début de l'année, sa meilleure performance annuelle depuis 1997. Le Dow Jones est en progression de 26% et le Nasdaq Composite de près de 38%.

La totalité des 10 secteurs économiques représentés dans le S&P sont également dans le vert. Le gain le plus faible (6,5%) revient aux télécoms et le plus élevé (40%) aux valeurs des produits de grande consommation.

L'un des principaux soutiens du marché cette année, le programme d'assouplissement quantitatif de la Réserve fédérale, ne sera pas aussi prégnant l'an prochain; la banque centrale a lancé son dénouement ce mois-ci et il semble qu'elle le poursuivra tout au long de 2014, aux dires de son président Ben Bernanke.

Selon des analystes interrogés par Reuters, le S&P-500 montera à 1.925 points d'ici la fin 2014, soit une hausse de 4,5% par rapport à son niveau actuel.

Le réseau de location vidéo en ligne Netflix a réalisé la meilleure performance des valeurs composant le S&P, avec un gain de près de 300%, suivi par le distributeur d'électronique Best Buy et le fabricant de mémoires Micron Tech, tous deux ayant bondi de près de 240%.

Tesla Motors, le constructeur de voitures électriques, s'est également distingué avec un gain de 346%, tandis que l'action du réseau social Facebook a plus que doublé.

ÉTAT DE GRÂCE PASSAGER

Toutes ces valeurs pourraient encore accroître leurs gains la semaine prochaine à la faveur d'un "toilettage des bilans", une pratique suivant laquelle les gérants de portefeuilles achètent des actions ayant particulièrement brillé pour présenter à leurs clients des comptes avantageux.

Mais cet état de grâce pourrait n'être que passager, estime Jake Dollarhide, de Longbow Asset Management.

"Personne ne va décréter soudainement qu'il faut vendre Micron ou Netflix mais si la croissance des bénéfices ralentit ou si une téléconférence ne se passe pas bien, on peut très bien assister à une chute de 20% à 30% après le doublement de valeur observé cette année", explique-t-il.

La prochaine "saison" des résultats ne débutera qu'au cours de la deuxième semaine de janvier mais la semaine prochaine livrera déjà quelques indices sur la situation économique avec des indicateurs d'activité dans l'industrie et sur la confiance du consommateur.

Deux statistiques immobilières seront également suivies - l'indice des prix S&P/Case-Shiller et les promesses de vente - alors que le rendement des emprunts obligataires américains à 10 ans évolue à son plus haut niveau depuis deux ans, ce qui augure d'une remontée des coûts du crédit.

"Si le rendement reste aussi élevé, ce sera selon moi un élément négatif techniquement et psychologiquement pour le marché", observe Mark Grand, de Southwest Securities.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand


Mes listes

valeur

dernier

var.

13.89 -0.19%
178 +5.14%
1.231 0.00%
6.592 -1.02%
4.882 +2.41%
14.76 +1.72%
90.08 -0.11%
11.487 +1.90%
1.398 +6.39%
31.92 +1.23%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.