Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

NASDAQ Composite

7 746.38Pts
-0.19% 
Ouverture théorique 0

XC0009694271 COMP

Index Ex données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    7 725.03

  • clôture veille

    7 761.04

  • + haut

    7 755.72

  • + bas

    7 704.34

  • +haut 12 derniers mois

    7 768.60

  • +bas 12 derniers mois

    6 081.96

  • volume

    0

  • dernier échange

    15.06.18 / 22:30:00

  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur NASDAQ Composite

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter NASDAQ Composite à mes listes

    Fermer

Wall Street regarde de nouveau vers Washington

Reuters24/02/2013 à 20:21

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK, 24 février (Reuters) - Les investisseurs américains auront de nouveau les yeux tournés vers Washington cette semaine à l'approche du 1er mars, même si l'angoisse n'est pas la même qu'il y a deux mois lorsque l'économie américaine était sous la menace du "mur budgétaire".

Le compromis intervenu in extremis le 31 décembre avait repoussé au 1er mars l'échéance des négociations sur les coupes budgétaires. Si l'exécutif et les républicains du Congrès ne parviennent pas à un accord, ce sont quelque 85 milliards de dollars de réductions de dépenses fédérales qui prendront automatiquement effet, principalement dans le domaine de la défense.

"C'est toujours un sujet sensible à Washington mais beaucoup moins pour les investisseurs", assure Fred Dickson, stratège chez D.A. Davidson & Co à Lake Oswego, dans l'Oregon.

Le compromis de Nouvel An a été salué par un rally de la Bourse en janvier, et l'indice Standard & Poor's 500 .SPX affiche une progression de 6,3% depuis le début de l'année.

L'indice de référence des gérants américains a perdu de sa superbe la semaine dernière, subissant sa première baisse hebdomadaire de 2013.

En cause, le compte rendu de la réunion de janvier du conseil de politique monétaire de la Réserve fédérale, qui donne à penser que la banque centrale pourrait ralentir ou arrêter plus tôt que prévu sa politique d'achat d'actifs.

La situation en Europe pourrait aussi revenir sur le devant de la scène en cas d'élections législatives indécises en Italie dimanche et lundi.

"L'Europe a moins été un sujet d'inquiétude pour le marché ces six derniers mois, mais les problèmes n'ont pas disparu pour autant. Les élections italiennes pourraient venir le rappeler", juge Kim Forrest, analyste chez Fort Pitt Capital à Pittsburgh.

PIB ET APPLE

Le secteur de la défense serait le plus concerné si les coupes budgétaires entrent en vigueur, et pourtant Lockheed Martin LMT.N - principal fournisseur du Pentagone - se porte bien sur le marché des options, avec une nette majorité d'options à l'achat qui montre que les investisseurs parient sur une hausse du titre à Wall Street.

Le titre a fini en progrès de 0,63% vendredi, à 88,12 dollars, imité par d'autres valeurs du secteur de la défense comme General Dynamics GD.N (+1,24%) ou Smith & Wesson Holding

SWHC.O (+4,55%).

Sur le front des statistiques, les économistes s'attendent à une révision à la hausse du produit intérieur brut (PIB) du quatrième trimestre à la suite des bons chiffres du commerce extérieur de décembre, le déficit commercial de ce mois-là étant tombé à son plus bas niveau depuis près de trois ans.

Le 30 janvier, le gouvernement avait annoncé une contraction inattendue, de 0,1%, du PIB en première estimation, mais les économistes anticipent en moyenne une croissance de 0,5% pour la deuxième estimation qui sera publiée jeudi.

L'autre temps fort de la semaine, sur le front économique, sera l'audition de Ben Bernanke, le président de la Fed, devant des commissions parlementaires mardi et mercredi.

Du côté des valeurs, les investisseurs garderont un oeil sur l'assemblée générale annuelle d'Apple AAPL.O mercredi. Le financier activiste David Einhorn, qui veut contraindre la firme à la pomme à distribuer à ses actionnaires une plus grosse part de ses 137 milliards de dollars de liquidités, a obtenu de la justice qu'elle bloque une proposition de résolution qui aurait pour effet de limiter les émissions d'actions préférentielles.

(avec la contribution de Doris Frankel, Véronique Tison pour le service français)

 

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.