Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

NASDAQ Composite

7 747.03Pts
0.00% 
Ouverture théorique 0

XC0009694271 COMP

Index Ex données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    0.00

  • clôture veille

    7 747.03

  • + haut

    0.00

  • + bas

    0.00

  • +haut 12 derniers mois

    7 768.60

  • +bas 12 derniers mois

    6 081.96

  • volume

    0

  • dernier échange

    18.06.18 / 22:30:00

  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur NASDAQ Composite

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter NASDAQ Composite à mes listes

    Fermer

Wall Street reflue avec les pétrolières, le Nasdaq résiste

Reuters20/03/2015 à 00:38

(Actualisé avec indice Biotech, volumes et marché obligataire) * Le Dow a perdu 0,65% et le S&P-500 0,49%, le Nasdaq prend 0,19% * Les indices retombent avec les valeurs pétrolières * Facebook (+2,2%) soutient le Nasdaq, Apple cède 0,8% pour ses débuts dans le Dow Jones par Chuck Mikolajczak NEW YORK, 19 mars (Reuters) - Wall Street est repartie à la baisse jeudi, plombée par les valeurs de l'énergie, oubliant déjà l'enthousiasme de la veille motivé par les dernières déclarations de la Réserve fédérale en matière de politique monétaire. L'indice Dow Jones .DJI des grandes valeurs a perdu 117,16 points, soit 0,65%, à 17.959,03 et le Standard & Poor's 500 .SPX a reculé de 10,23 points ou 0,49% à 2.089,27. Le Nasdaq Composite .IXIC , à forte pondération technologique, a avancé à l'inverse de 9,55 points (0,19%) à 4.992,38, soutenu par Facebook FB.O . Les indices avaient gagné plus de 1% mercredi en réaction au communiqué de politique monétaire de la Fed qui a réduit ses prévisions de croissance et d'inflation et indiqué qu'elle agirait sans précipitation sur ses taux d'intérêt, même si elle a supprimé toute référence à une attitude "patiente". ID:nL6N0WK53V Interrogés par Reuters, les économistes des grandes banques de Wall Street s'attendent désormais à ce que la Fed attende le mois de septembre avant de commencer à relever ses taux, alors qu'une majorité tablait jusque-là sur un premier resserrement en juin. "La Fed s'est peut-être mise dans une situation délicate", commente de son côté Keith Bliss, vice-president senior chez Cuttone & Co à New York. "Il y a le risque que les indicateurs économiques continuent de se dégrader et puis il y a ce dollar qui est comme un train fou." Les nombreuses statistiques du jour ont semblé conforter la banque centrale dans son souci de rester prudente avant d'augmenter ses taux pour la première fois depuis 2006. Les inscriptions au chômage n'ont que légèrement augmenté la semaine dernière, à 291.000 contre 290.000 (révisé) la semaine d'avant alors que le consensus était à 292.000. ID:nZON17ER04 L'indice de la Fed de Philadelphie a montré quant à lui que la croissance de l'activité industrielle avait encore ralenti en mars dans le ressort de cette antenne de la Fed, à son rythme le plus lent depuis février 2014. ID:nZON02ER05 L'indice des indicateurs avancés, calculé par l'organisation patronale Conference Board, n'a que légèrement progressé en février, confortant l'hypothèse d'un ralentissement de la croissance au premier trimestre. ID:nL6N0WL3NT Le déficit courant des Etats-Unis a lui fortement augmenté au quatrième trimestre pour atteindre son niveau le plus élevé depuis le deuxième trimestre 2012, la vigueur du dollar ayant pénalisé les exportations. ID:nL6N0WL39Y APPLE PROFIL BAS POUR SES DÉBUTS DANS LE DOW Après sa forte baisse de la veille, le dollar est reparti à la hausse jeudi, revenant autour de 1,06 pour un euro, ce qui a contribué à une rechute des cours du pétrole qui pâtissent par ailleurs de craintes d'une offre surabondante. Le brut léger américain perdait 2,6% au moment de la clôture de Wall Street. L'indice des ressources de base .SPLRCM et celui de l'énergie .SPNY ont cédé 1,7%, les plus fortes baisses des 10 grands indices sectoriels S&P, avec notamment des reculs de 1,93% pour Exxon Mobil XOM.N et de 1,83% pour Chevron CVX.N , deux composantes du Dow Jones. Nucor NUE.N , le premier sidérurgiste américain, a chuté de 6,44% après avoir averti sur ses résultats, entraînant l'indice Dow Jones du secteur .DJUSST (-4,80%) ID:nL6N0WL46L . Facebook a pris 2,27% à 82,75 dollars sur le Nasdaq, dans de gros volumes, bénéficiant toujours de l'annonce mardi de la mise en place prochaine d'un service de paiement par application mobile. Le titre a atteint en séance un record à 83,00. Le Nasdaq a aussi été soutenu par le compartiment des biotechnologiques, avec notamment Regeneron Pharma REGN.O en hausse de 2,95% à 486,02 dollars et Biogen Idec BIIB.O qui a gagné 1,34% à 433,65 dollars, aidé par Credit Suisse qui a porté son objectif de cours de 400 à 500 dollars. L'idice Nasdaq Biotech .NBI a pris 1,86%. Tesla TSLA.O , le constructeur de voitures électriques, n'a pas profité en revanche de l'annonce d'une mise à jour gratuite qui, dans trois mois, permettra la conduite mains libres sur sa Model S. Le titre, monté à plus de 200 dollars lundi dans l'attente d'une annonce, a cédé 2,52% à 195,65 dollars. Apple AAPL.O , en baisse de 0,76%, n'a pas non plus brillé pour son premier jour parmi l'élite du Dow Jones. Sur le New York Stock Exchange, la chaîne de prêt-à-porter Guess GES.N a tenu la vedette avec un bond de 16,01% de son titre, à 19,42 dollars, en réaction à des résultats trimestriels meilleurs que prévu. Nike NKE.N a gagné 0,83% avant ses résultats publiés à la clôture et le titre poursuivait sur sa lancée dans les transactions électroniques après l'annonce d'un bénéfice trimestriel en hausse de 16%. Quelque 6,2 milliards de titres ont changé de mains pendant la séance, à comparer à une moyenne de 6,67 milliards depuis le début du mois. Sur le marché obligataire, le rendement de l'emprunt de référence à 10 ans US10YT=RR a rebondi à 1,98% après son recul de la veille qui l'avait fait tomber à 1,95% suite à la révision en baisse des prévisions macroéconomiques de la Fed. "Les gens hésitent à s'engager sur les marchés de taux car ça part très vite dans un sens ou un autre", note Robbert van Batenburg, du broker Newedge USA à New York. "Il suffira de quelques bonnes statistiques pour qu'on se remette à parier sur une hausse de taux en juin." (Avec Sinead Carew, Véronique Tison pour le service français)

 

Valeurs associées

0.00%
0.00%
-0.15%
0.00%
0.00%
-0.01%
0.00%
0.00%
0.00%
0.00%
-0.01%
-0.01%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.