Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street recule encore, le secteur de la santé épargné

Reuters04/03/2015 à 23:25

LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Sinead Carew

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini dans le rouge pour la deuxième séance consécutive mercredi, la prudence restant de mise après la hausse des dernières semaines et à deux jours de la publication des chiffres mensuels de l'emploi.

L'indice Dow Jones a perdu 106,47 points, soit 0,58%, à 18.096,90. Le Standard & Poor's-500, plus large et principale référence de nombreux investisseurs, a cédé 9,25 points (-0,44%) à 2.098,53 et le Nasdaq Composite a reculé de 12,76 points (-0,26%) à 4.967,14.

De nouveaux indicateurs économiques sont venus conforter le scénario d'une accélération certes lente mais régulière de la croissance économique aux Etats-Unis, qui plaide pour un premier relèvement des taux de la Réserve fédérale au cours des prochains mois.

Dans son Livre beige publié en cours de séance, la Fed a confirmé que l'économie américaine avait poursuivi sa croissance dans la majeure partie des régions et des secteurs entre début janvier et mi-février.

En début de journée, l'enquête mensuelle ADP sur l'emploi dans le secteur privé a fait état de 212.000 créations de postes en février, un chiffre légèrement inférieur au consensus, qui en donnait 220.000, mais celui de janvier a été révisé en hausse à 250.000, soit 37.000 de plus qu'annoncé initialement.

Les indices PMI Markit et ISM des services, eux, reflètent une hausse continue de l'activité dans le secteur.

Les deux jours prochains seront plus riches encore en publications d'indicateurs, une série qui culminera vendredi avec le rapport mensuel sur l'emploi du département du Travail, un facteur déterminant de l'évolution des anticipations du marché en matière de taux.

"Les marchés sont en mode attentiste après avoir atteint de nouveaux plus hauts", commente Alan Gayle, directeur de l'allocation d'actifs de RidgeWorth Investments.

LE DÉBAT SUR L'OBAMACARE BON POUR LA SANTÉ

Le secteur de la santé a été le seul à progresser, profitant du début de l'examen par la Cour suprême d'un recours déposé contre un élément centrale de la loi sur l'assurance-santé dite "Obamacare".

Les investisseurs s'attendent à ce que la plus haute juridiction des Etats-Unis, dont la décision est attendue en juin, conforte la position de la Maison blanche, ce qui pourrait profiter aux assureurs et aux spécialistes de la gestion de prestations médicales.

"Je pense que cette audition a apaisé, du moins pour l'instant, les craintes d'une remise en cause de l'Obamacare", explique Quincy Krosby, responsable de la stratégie de marché de Prudential Financial.

Le S&P-500 de la santé a pris 0,39%, la seule hausse des 10 grands secteurs de l'indice phare de la cote. HCA Holdings s'est adjugé 5,85%, Universal Health 2,68% et Tenet Healthcare 6,23%, la meilleure performance du S&P.

Le groupe pharmaceutique Bristol-Myers Squibb a, lui, bondi de 6,06% après le feu vert de la Food and Drug Administration (FDA) à l'utilisation de son médicament Opdivo dans le traitement de certains cancers du poumon.

A la baisse, Abercrombie & Fitch a chuté de 15,51% et touché un plus bas de six ans après l'annonce de ventes trimestrielles inférieures aux attentes. Le groupe d'habillement a prévenu que les changes seraient un handicap important cette année.

Le géant de l'aluminium Alcoa a abandonné 3,89%; Bank of America Merrill Lynch a abaissé sa recommandation sur la valeur d'"acheter" à "neutre", a rapporté Streetinsider.com.

(avec Caroline Valetkevitch et Chuck Mikolajczak, Marc Angrand pour le service français)


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.