Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Wall Street : rebond en vue après cinq séances de baisse
information fournie par Cercle Finance13/09/2021 à 15:25

(CercleFinance.com) - Wall Street devrait tenter un nouveau rebond lundi à l'ouverture après avoir enchaîné cinq séances de baisse, dans un marché qui s'annonce toutefois peu animé avec aucun indicateur majeur à l'agenda du jour.

Une demi-heure avant le coup d'envoi des échanges, les contrats 'futures' sur les grands indices new-yorkais avancent de 0,6% à 0,7%, annonçant un début de séance en territoire positif.

Profitant d'un contexte d'incertitude, les vendeurs avaient réussi à reprendre la main la semaine passée, ce qui avait poussé vendredi les indices vers leurs plus bas du jour, mais également de la semaine.

Sur l'ensemble de la semaine écoulée, le Dow Jones s'est replié de 2,2%, le S&P 500 a cédé 1,7% et le Nasdaq s'est effrité de 1,6%.

Si les marchés américains viennent de boucler leur pire séquence depuis février dernier, les stratèges estiment que la tendance haussière en place depuis l'annonce en novembre dernier de l'efficacité des vaccins anti-Covid reste, elle, bien entière.

Les solides résultats d'entreprise, les mesures de soutien à l'économie, la reprise de l'activité, la faiblesse des taux d'intérêt sont autant de facteurs à l'origine de la bonne forme de Wall Street à l'heure actuelle.

Au contraire, les investisseurs semblent vouloir ignorer les nombreuses inquiétudes ayant trait à l'inflation, à la recrudescence du Covid ou aux valorisations élevées des actions.

'A un moment donné, la belle dynamique va s'enrayer et des corrections normales vont se matérialiser', prévient Mike Gibbs, le responsable du portefeuille d'actions et de la stratégie technique chez Raymond James.

L'analyste fait notamment remarquer que l'indice S&P 500 n'a plus subi de mouvement correctif supérieur à 5% depuis le mois d'octobre dernier.

Signe de nervosité des marchés, l'indice 'VIX' mesurant le stress des investisseurs avait grimpé de presque 6% à plus de 20 points vendredi dernier, soit un bond de 10% sur l'ensemble de la semaine écoulée.

Aucun indicateur ne figure à l'agenda macroéconomique aujourd'hui, mais les intervenants de marché suivront avec intérêt, dès demain, les derniers chiffres de l'inflation aux Etats-Unis.

Cet indicateurs sera suivi, jeudi, de la parution des très attendues ventes de détail, qui permettront d'en savoir plus sur la vigueur actuelle de la consommation.

Autant de statistiques qui ne manqueront pas de nourrir le débat sur le rythme du resserrement monétaire amorcé par la Fed, et qui promet d'animer toujours la tendance.

Après le ton rassurant employé par la Banque centrale européenne la semaine passée, les opérateurs attendent un discours tout aussi bienveillant de la part de la Réserve fédérale américaine.

L'autorité centrale tiendra son prochain comité de politique monétaire les 21 et 22 septembre prochains, un rendez-vous qui pourrait déboucher sur des positions de plus en plus prudentes sur les marchés.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.