1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Wall Street: prudence avant le sommet Trump-Juncker
Cercle Finance25/07/2018 à 15:08

(CercleFinance.com) - Wall Street devrait débuter la séance de mercredi en recul, les investisseurs jouant la carte de la prudence avant un sommet Trump-Juncker qui s'annonce pour le moins tendu.

Une demi-heure avant l'ouverture, les contrats futurs sur le S&P 500 et le Nasdaq 100 perdent entre 0,1% et 0,3%, annonçant un début de séance dans le rouge.

Le président de la Commission européenne s'est montré pessimiste sur les chances qu'Américains et Européens parviennent à un accord permettant d'endiguer le climat de guerre commerciale larvée que se livrent les deux camps depuis quelques mois.

Certains analystes pensent malgré tout que ces difficultés n'empêcheront pas les marchés d'actions américains de poursuivre leur marche en avant.

'Si les investisseurs s'inquiètent à juste titre des répercussions des tensions croissantes entre les Etats-Unis et ses principaux partenaires commerciaux, nous pensons toutefois que le résultat final va davantage prendre la forme d'une prise de bec commerciale que d'une véritable guerre', tempère Jeff Schulze, stratégiste chez Clearbridge Investments, une filiale de Legg Mason.

Pour le professionnel, le passé tend en effet à indiquer que les marchés devraient progresser après les élections de mi-mandat, prévues justement cette année aux Etats-Unis.

'Depuis 1950, le marché n'a pas enregistré une performance négative dans l'année ayant suivi les élections de mi-mandat', souligne-t-il.

La tendance semble également affectée par les résultats trimestriels jugés décevants publiés par un certain nombre de grands noms de la cote.

Boeing est notamment attendu en baisse de 2,5% après avoir relevé sa prévision de chiffre d'affaires annuel, mais laissé intact son objectif de bénéfice pour l'exercice en cours.

GM cède lui aussi du terrain en préouverture (-5,7%), après avoir dévoilé des résultats conformes aux attentes lors de son deuxième trimestre. Le titre pâtit également du 'profit warning' lancé par Fiat Chrysler.

Coca-Cola grignote en revanche quelques points après la publication ce mercredi d'un BPA ajusté (non GAAP) de 61 cents au titre du deuxième trimestre 2018, soit un cent de plus que le consensus.

Wall Street avait fini en hausse mercredi (+0,8%) mais le succès n'est pas complet puisque le Nasdaq s'est retourné à la baisse après avoir gagné plus de 1% et inscrit un nouveau record absolu.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

CGG
1.652 +2.80%
1.1295 0.00%
294.2 +1.15%
13.425 +1.74%
75.24 +2.52%

Les Risques en Bourse

Fermer