Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street portée par un optimisme sur l'Europe

Reuters18/01/2012 à 23:57

LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Ryan Vlastelica

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en nette hausse mercredi, les investisseurs trouvant des raisons d'espérer dans l'annonce de la reprise des pourparlers entre la Grèce et ses créanciers et dans l'annonce faite par le Fonds monétaire international (FMI) qu'il voulait lever des fonds pour amortir la crise de la dette de la zone euro.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 0,78%, soit 96,88 points, à 12.578,95. Le S&P-500, plus large, a pris 14,37 points, soit 1,11%, à 1.308,04. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 41,63 points (+1,53%) à 2.769,71.

Le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, se retrouve ainsi à un plus haut depuis juillet.

La place boursière américaine a également été soutenue par Goldman Sachs, dont le titre a pris 6,79% à 104,31 dollars après que la banque d'affaires a fait état d'un recul moins marqué que prévu de son bénéfice trimestriel.

L'indice S&P du secteur financier a progressé de 1,67% et affiche une hausse de plus de 7% depuis le début de 2012.

La Grèce et ses créanciers ont repris leurs négociations, mercredi, dans un climat d'optimisme croissant quant à leur capacité à sortir de l'impasse pour conclure un accord d'échange de dette permettant à Athènes d'éviter un défaut de paiement.

Le Fonds monétaire international estime qu'il a besoin de lever jusqu'à 600 milliards de dollars (468 milliards d'euros) de ressources financières supplémentaires pour pouvoir prêter aux pays souffrant des retombées de la crise de la dette dans la zone euro, a-t-on appris mercredi de sources du FMI.

"Il est encore trop tôt pour s'enthousiasmer dans le dossier européen, mais l'annonce faite par le FMI est de toute évidence une nouvelle positive, un signe que l'Europe est sur la voie de la stabilisation", a estimé Jerome Heppelmann, chargé des investissements chez Old Mutual Focused Fund.

Ailleurs dans le secteur financier, le titre Bank of New York Mellon a cédé 4,56% à 20,30 dollars après que la première banque mondiale de conservation de titres a annoncé des résultats trimestriels en baisse.

Un autre établissement bancaire, State Street, a vu son action reculer de 6,55% à 39,95 dollars après que l'annonce faite d'une accélération de son programme de contrôle des coûts a été interprétée comme le signe que le groupe voyait toujours des faiblesses dans les marchés de capitaux mondiaux.

Le secteur financier restera en vue jusqu'à la fin de la semaine, avec les résultats programmés de Bank of America et Morgan Stanley.

D'autres poids lourds de la cote vont également publier leurs performances trimestrielles cette semaine, donnant ainsi un aperçu de l'état de l'économie, notamment Microsoft, Intel et General Electric.

L'action Yahoo a progressé de 3,18% à 15,92 dollars, le départ de Jerry Yang, cofondateur du portail internet étant susceptible aux yeux des analystes de faire l'un des derniers verrous empêchant l'ouverture du capital du groupe à de nouveaux investisseurs ou à un démantèlement de ses actifs asiatiques.

Wall Street a par ailleurs bien accueilli les chiffres de la NAHB montrant que l'indice du moral des constructeurs de logements a progressé en janvier pour le quatrième mois d'affilée, atteignant son plus haut niveau depuis juin 2007.

De son côté, la production industrielle des Etats-Unis est repartie à la hausse en décembre, mais à un rythme toutefois moins marqué que prévu.

Benoit Van Overstraeten pour le service français


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.