1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street, portée par les banques, ouvre en hausse
AFP12/04/2019 à 16:52

La Bourse de New York montait nettement à l'ouverture vendredi, entraînée par les résultats meilleurs que prévu des géants bancaires JPMorgan Chase et Wells Fargo et l'envolée de Disney.

Vers 14H20 GMT, l'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, prenait 0,85% à 26.365,74 points et le Nasdaq, à forte coloration technologique, progressait de 0,39% à 7.978,28 points.

L'indice élargi S&P 500 gagnait 0,60% à 2.905,74 points, se rapprochant ainsi un peu plus du record établi le 20 septembre 2018 (à 2.930,75 points à la clôture).

Wall Street avait clôturé en légère baisse jeudi, les investisseurs restant en retrait à la veille des résultats de ces entreprises donnant le coup d'envoi de la saison des résultats trimestriels: le Dow Jones avait cédé 0,05% et le Nasdaq 0,21%.

Les investisseurs saluaient les publications de JPMorgan Chase (+4,11%) et Wells Fargo (+2,01%).

JPMorgan Chase en particulier a fait part de bénéfices et recettes trimestriels "record" en raison d'une bonne santé de l'économie américaine qui s'est traduite par des hausses des demandes de ses cartes bancaires, des crédits octroyés et des dépôts enregistrés.

Wells Fargo, secouée par les scandales et en quête d'un patron, a de son côté fait part de chiffres trimestriels meilleurs que prévu grâce notamment à une légère hausse des crédits.

L'établissement PNC Financial Services (+2,59%) a aussi dépassé les attentes.

Fort de ces chiffres au-dessus des estimations des analystes, le sous-indice regroupant les entreprises du secteur financier s'appréciait dans son ensemble de 2,01%.

Disney pour sa part bondissait de 9,23% et évoluait au plus haut niveau de son histoire, après l'annonce du lancement prochain d'une plateforme de streaming vidéo, Disney+, qui tentera de rivaliser avec le géant Netflix. Ce dernier reculait de 2,98% vendredi.

Autre grande annonce du jour, le rachat par la major pétrolière Chevron de sa compatriote Anadarko pour 33 milliards de dollars. Si Chevron cédait 5,28%, Anadarko s'envolait de 32,30%.

- Lyft bientôt rejoint par Uber -

Par ailleurs, selon des chiffres publiés vendredi par les Douanes chinoises, les exportations du pays sont vigoureusement reparties à la hausse en mars, tandis que les importations ont accéléré leur repli, un signe encourageant au moment où se multiplient les questions sur la solidité de la deuxième puissance économique mondiale.

Ces statistiques, combinées à la grosse opération dans le secteur énergétique et aux résultats record de JPMorgan Chase, "représentent un bon trio de nouvelles pour alimenter l'appétit des investisseurs pour le risque", a relevé Patrick O'Hare de Briefing.

Boeing montait de 1,00%. L'agence fédérale de l'aviation américaine (FAA) doit tenir une réunion dans la journée à Washington avec les compagnies aériennes exploitant le Boeing 737 MAX, cloué au sol depuis mi-mars après deux accidents rapprochés ayant fait 346 morts.

Dennis Muilenburg, le PDG de l'avionneur, a assuré jeudi que les changements sur lesquels travaille Boeing vont rendre le 737 MAX "plus sûr".

Fortement chahuté depuis son entrée en Bourse fin mars, Lyft baissait encore vendredi de 2,90% alors que son gros concurrent Uber a donné jeudi soir le coup d'envoi officiel de ce qui sera l'une des plus importantes entrées en Bourse de l'histoire, autour de 100 milliards de dollars.

La séance était aussi marquée vendredi par l'entrée en Bourse de Jumia, le leader africain du commerce en ligne, qui a levé 196 millions de dollars à l'occasion de cette opération. Le titre, qui a démarré sa cotation à 14H20 GMT sous forme de certificats réservés aux entreprises étrangères, les ADR, bondissait d'environ 30%.

Le taux d'intérêt à 10 ans sur la dette américaine montait à 2,544%, contre 2,497% jeudi à la clôture.

jum/alb/bh

Valeurs associées

NYSE +0.02%
NYSE -1.34%
NYSE +1.63%
NYSE -0.58%
NYSE +0.16%
NASDAQ +4.42%
NASDAQ +4.71%
NYSE -0.67%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5580.38 0.00%
1.12471 +0.05%
21.88 0.00%
74.5 +0.34%
2.341 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer