Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street : pire séance depuis fin juin
Cercle Finance29/10/2020 à 07:36

(CercleFinance.com) - Wall Street a connu sa pire séance depuis fin juin : le Dow Jones lâche 3,4% à 26.520 et le S&P-500, 3,5% à 3.271, effaçant tous ses gains depuis début août. Le Nasdaq chute de 3,7% et préserve à la dernière seconde les seuils des 11.000, à 11.005, et inscrit son plus bas depuis le 2 octobre, avec de grandes chances d'aller combler le 'gap' des 10.940, voire de retracer ses planchers de mi-septembre à 10.630.

Après avoir résisté lundi et mardi et maintenu le Nasdaq en lévitation, les GAFAM subissent à leur tour un début de 'sell off' avec Amazon à -3,8% (comme le Nasdaq), Alphabet ou Facebook qui chutent de -5,5 à -5,9%, Apple de -4,7%, Microsoft de -5%, sans oublier des vedettes à plus de 20% de gain annuel comme Tesla à -4,4%, Nvidia à -5,75%, Akamai à -8,7%.

Une sorte de 'tempête parfaite' se forme à l'horizon pour Wall Street : l'accord espéré sur un 'stimulus package' de 1.800 à 2.200Mds$ ne sera pas conclu avant le 3 novembre, et peut-être même pas avant fin janvier 2021. Car le résultat des élections du 3 novembre pourrait être contesté (plus aucune négociation entre les deux camps ne pourrait être envisagée, un doute planant sur qui est élu et qui ne l'est pas -donc qui est légitime pour négocier- au sein du Congrès).

Et bien sûr, une 3ème vague de pandémie menace de provoquer l'arrêt partiel de l'économie américaine, peu de temps après les élections car le nombre de cas progresse rapidement avec les traditionnelles épidémies automnales (grippe, gastro et autres... plus la Covid cette année).

L'imminence d'un reconfinement et d'un gros coup de frein à l'activité provoque une rechute de -5,8% du WTI à New York, sous les 37,3$, et la chute de -4,6% du compartiment des valeurs pétrolières, avec Halliburton -8,7%, Nal Oilwell et Devon -6,7% (et -68% respectivement en 2020), Apache -6,6% (-45% en trois mois), Valero -5,4% (-62% annuel), Conoco -4,9%, Occidental -4,5%.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer