Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Wall Street ouvre en légère baisse, la prudence domine avant l'inflation et la Fed
information fournie par Reuters 10/06/2024 à 15:47

À Wall Street

À Wall Street

La Bourse de New York a ouvert en petite baisse lundi, la prudence s'imposant avant la publication des données sur l'inflation et la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed) cette semaine.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones perd 4,68 points, soit 0,01 %, à 38.794,31 points et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,18% à 5.337,31 points.

Le Nasdaq Composite cède 0,28%, soit 47, 57 points, à 17.085,55 points.

La prudence est de mise après une semaine agitée au cours de laquelle les investisseurs ont dû digérer des données mitigées sur le marché de travail, qui ont montré que si la création d'emplois a été beaucoup plus élevée que prévu en mai, le chômage a augmenté et les enquêtes auprès des ménages font état de signes de faiblesse de l'économie.

"Les investisseurs espéraient une série de données plus polarisées, mais au lieu de cela, l'augmentation du nombre de chômeurs par rapport au nombre d'emplois créés perturbe beaucoup de gens, ce qui rend le travail de la Fed plus difficile", a déclaré Peter Andersen, analyste d'Andersen Capital Management.

L'attention est également portée sur la publication de l'indice des prix à la consommation pour le mois de mai et la décision de politique monétaire de la Fed, toutes deux attendues mercredi.

La banque centrale américaine devrait laisser ses taux d'intérêt inchangés en juin et les analystes ont revu la probabilité d'une baisse des taux en septembre à moins de 50%, contre 69% la semaine dernière, l'économie créant plus d'emplois que prévu.

Les projections économiques de la Fed devraient par ailleurs indiquer moins de réductions de taux d'intérêt que les décideurs politiques ne l'avaient prévu il y a trois mois, une inflation plus rapide et une croissance plus lente de l'économie américaine.

Aux valeurs, la compagnie aérienne américaine Southwest Airlines prend 6,5% après que le Wall Street Journal a rapporté que l'investisseur activiste Elliott Investment Management avait accumulé une participation de près de 2 milliards de dollars dans le groupe.

Le groupe de forage pétrolier Diamond Offshore Drilling progresse pour sa part de 9,5%, alors qu'il est en passe d'être racheté par son rival Noble dans le cadre d'une transaction de 1,59 milliard de dollars, ont annoncé les deux groupes lundi.

Advanced Micro Devices recule en revanche de 3,8%, Morgan Stanley ayant abaissé la recommandation sur le fabricant de semi-conducteurs de "surpondérer" à "pondération en ligne".

(Rédigé par Diana Mandiá)

Valeurs associées

44.83 USD NYSE -2.08%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.