Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Wall Street ouvre en léger repli sous une pluie de résultats
information fournie par AFP24/01/2023 à 20:37

Un opérateur du New York Stock Exchange ( GETTY IMAGES NORTH AMERICA / SPENCER PLATT )

Un opérateur du New York Stock Exchange ( GETTY IMAGES NORTH AMERICA / SPENCER PLATT )

Après deux séances de hausse solide, la Bourse de New York a ouvert en retrait mardi, sous une pluie de résultats d'entreprises contrastés.

L'indice Dow Jones cédait 0,44%, le Nasdaq 0,15% et l'indice élargi S&P 500 perdait 0,39%, vers 15H00 GMT.

Quelque dix minutes après l'ouverture, un certain nombre de titres ont été suspendus momentanément de cotation à New York pour des raisons techniques pour l'instant inconnues.

C'était le cas de Verizon, d'AT&T, de McDonald's, de Wells Fargo ou encore d'Eli Lilly. La cotation avait repris pour nombre des actions suspendues quelques minutes plus tard.

Lundi, l'indice Dow Jones avait avancé de 0,76% à 33,629,56 points, le Nasdaq, à dominante technologique, avait grimpé de 2,01% à 11.364,41 points et le S&P 500 avait pris 1,19%, repassant au-dessus des 4.000 points, à 4.019,81 points.

"Vous avez peut-être entendu que le marché avait bien démarré l'année. Mais vous avez aussi peut-être entendu que les résultats de sociétés pour le quatrième trimestre et également pour l'année prochaine risquent de ne pas être bons", a résumé Patrick O'Hare de Briefing.com.

Pas moins de onze entreprises sur les trente du Dow Jones publient leurs résultats cette semaine. La salve d'annonces attendue mardi, avec notamment Microsoft après la clôture, a commencé avec le conglomérat 3M.

Le groupe diversifié, qui produit aussi bien des équipements médicaux, des rouleaux de scotch que des post-it, a dit se préparer à des difficultés économiques cette année et va licencier 2.500 personnes sur les 95.000 qu'il emploie dans le monde.

"Nous nous attendons à ce que les défis macroéconomiques persistent en 2023", a indiqué le PDG du groupe, Mike Roman, mardi.

Au quatrième trimestre 2022, le chiffre d'affaires de 3M a reculé de 6%, à 8,1 milliards de dollars, un repli surtout dû aux effets de changes. Son bénéfice net trimestriel a reculé de 60%, à 541 millions de dollars. L'action perdait 3,69% à 118,10 dollars, à 14H50 GMT.

Le groupe de défense américain Lockheed Martin a confirmé quant à lui qu'il s'attendait à une stagnation de ses ventes en 2023, après un quatrième trimestre un peu meilleur que prévu toutefois.

Son chiffre d'affaires a progressé de 7% sur la période, à 19 milliards de dollars. Son bénéfice net a, lui, reculé de 7% à 1,9 milliard de dollars, mais rapporté par action et hors éléments exceptionnels, il s'affiche juste au-dessus des attentes.

Le titre de Lockheed Martin grappillait 0,35% à 442,81 dollars, à 15H30 GMT.

Son concurrent Raytheon (-0,12%) quant à lui a profité au quatrième trimestre de la poursuite de la reprise du trafic aérien et a fait état d'une importante commande de systèmes de missile sol-air pour l'Ukraine.

Son chiffre d'affaires sur la période a progressé de 6% pour atteindre 18,1 milliards de dollars, tandis que son bénéfice net a été multiplié par plus de deux, à 1,4 milliard de dollars.

Soutenu par l'envolée du cours des hydrocarbures en 2022, le groupe parapétrolier américain Halliburton a vu son profit annuel grossir grâce à une forte demande pour ses services et ses équipements.

En hausse de 8% par rapport à 2021, son bénéfice net annuel a ainsi atteint 1,6 milliard de dollars l'an dernier, selon les résultats publiés par le groupe mardi.

Son action cédait 0,42% à 40,40 dollars.

Le groupe General Electric (+0,05%) a de son côté livré des résultats trimestriels meilleurs que prévu, dopés par l'activité soutenue de sa branche aéronautique. Il a dégagé un bénéfice net de 2,1 milliards de dollars au dernier trimestre, mieux qu'attendu.

GE affiche néanmoins une perte de 64 millions de dollars sur l'ensemble de l'année, ayant souffert des perturbations de la chaîne d'approvisionnement et de la forte inflation.

Enfin, les laboratoires Johnson and Johnson (+0,21%) ont dégagé des revenus de 23,7 milliards de dollars de septembre à décembre (-4,4%), en dessous de la moyenne prévue par les analystes.

Les ventes du vaccin Janssen de J&J contre le Covid-19 ont été nulles aux Etats-Unis lors des trois derniers mois de l'année.

Après la clôture, les investisseurs vont guetter les résultats de Microsoft (-0,02% à 14H55 GMT), avant mercredi ceux de Tesla (-0,03%) et Boeing (+1,11%).

Nasdaq

vmt/er

Valeurs associées

Euronext Paris -100.00%
Euronext Paris 0.00%
AMEX 0.00%
NYSE +3.85%
NYSE +1.92%
NYSE 0.00%
NYSE +0.63%
NYSE -0.19%
NYSE -0.21%
NASDAQ +4.20%
NASDAQ +1.05%
NYSE -1.82%
NYSE +1.00%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.