1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street ouvre en baisse après les chiffres de l'emploi
Reuters06/05/2016 à 15:49

LA BOURSE DE NEW YORK AFFECTÉE À L'OUVERTURE PAR LES CHIFFRES DE L'EMPLOI

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en repli vendredi après les chiffres inférieurs aux attentes de l'emploi en avril aux Etats-Unis, qui font craindre des répercussions sur le marché du travail du passage à vide traversé par l'économie en début d'année.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 57,52 points, soit 0,33%, à 17.603,19. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,33% lui aussi à 2.043,86 et le Nasdaq Composite cède 0,31% à 4.702,61.

Le département du Travail a fait état avant l'ouverture de 160.000 créations d'emploi le mois dernier, soit 42.000 de moins qu'attendu en moyenne par le marché.

Ce chiffre, inférieur à la moyenne mensuelle du nombre de postes créés au premier trimestre, a ravivé les doutes sur la poursuite du relèvement des taux d'intérêt de la Réserve fédérale, déjà alimentés par la faiblesse de la croissance, tombée à 0,5% seulement en rythme annualisé sur janvier-mars.

Pour Russell Price, économiste senior d'Ameriprise Financial Services, "il montre que les entreprises sont plus préoccupées par les perspectives économiques. La demande est faible, donc les entreprises s'adaptent".

La réaction des futures de taux d'intérêt à court terme suggère que la probabilité estimée d'une hausse de taux avant la fin de l'année a diminué après le rapport sur l'emploi.

La perspective d'un maintien prolongé des taux à leur niveau actuel pénalise les financières, dont l'indice S&P cède 0,54%. Goldman Sachs abandonne 0,53% et JPMorgan 0,51%.

De son côté, le spécialiste du paiement mobile Square chute de plus de 18% après l'annonce d'une perte trimestrielle plus lourde qu'anticipé.

A la hausse, l'éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard bondit de 7% après ses résultats trimestriels, bien meilleurs qu'attendu.

(Tanya Agrawal; Marc Angrand pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

33.53 -7.58%
34.69 +16.84%
24.735 -5.03%
1.0805 -0.05%
12.8 -8.15%

Les Risques en Bourse

Fermer