1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street monte, le chômage record booste les espoirs de relance
Reuters26/03/2020 à 15:57

LA BOURSE DE NEW YORK OUVRE EN HAUSSE

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse jeudi, les investisseurs anticipant des mesures de relance supplémentaires en réaction à l'augmentation record des inscriptions au chômage aux Etats-Unis, nouvelle illustration du choc économique provoqué par le coronavirus.

L'indice Dow Jones gagne 326,81 points, soit 1,54%, à 21.527,36 points et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 1,59% à 2.514,89 points.

Le Nasdaq Composite prenait 1,22% à 7.474.17 points à l'ouverture avant d'accélérer ses gains pour prendre près de 2%.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont explosé la semaine dernière pour atteindre un record absolu à plus de 3 millions, les mesures adoptées pour contenir la pandémie de coronavirus ayant brusquement mis à l'arrêt l'activité du pays et déclenché une vague de licenciements sans précédent.

Si cette tendance se poursuit dans les prochaines semaines, "il y aura une demande pour davantage de soutien budgétaire", a déclaré Quincy Krosby, responsable de stratégie chez Prudential Financial. La réaction du marché peut "indiquer que les participants attendent un plan de relance supérieur aux 2.000 milliards de dollars [adopté par le Sénat américain mercredi soir]".

Le texte, fruit d'un compromis obtenu au terme de cinq jours de négociations tendues entre républicains et démocrates, doit désormais être approuvé par la Chambre des représentants.

Jerome Powell, président de la Réserve fédérale, a déclaré que les Etats-Unis "pourraient bien être en récession" et que la Fed disposait toujours d'une marge de manoeuvre pour agir mais la priorité est de contrôler la propagation de l'épidémie de coronavirus.

Pour Charalambos Pissouros, analyste chez JFD, la crise économique dans laquelle les Etats-Unis se trouve en raison de la pandémie de coronavirus pourrait amener Jerome Powell à envisager des taux d'intérêts négatifs.

(Édité par Blandine Hénault)

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • michka21
    26 mars16:21

    jolie mentalité !!! J'invite les spéculateurs americains a se rendre aux offices des fêtes de pâques organisées par TRUMP

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer