Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street : les taux refluent, mais la tendance s'alourdit
Cercle Finance13/01/2021 à 15:16

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York devrait repartir à la baisse mercredi matin malgré l'apaisement des rendements obligataires, un reflux qui ne fait pas oublier toutes les incertitudes du moment.

Une demi-heure avant l'ouverture des marchés, les contrats 'futures' sur les grands indices américains perdent entre 0,1% et 0,2%, signe d'une note de faiblesse dans les premiers échanges.

Les investisseurs restent préoccupés par l'évolution des rendements obligataires même si les taux longs confirment leur retournement à la baisse, mettant ainsi fin à sept séances consécutives de hausse.

Le rendement des Treasuries américains à dix ans recule de plus d'un point de base, autour de 1,12%, après être repassé hier au-dessus de 1,17% pour la première fois depuis près d'un an.

Le marché obligataire reflète les perspective reflationnistes dues à la mise en place de politiques généreuses de la part des gouvernements et des banques centrales.

La remontée des taux longs relance les craintes sur un renchérissement du coût du financement des entreprises et rend les marchés d'actions moins attractifs.

L'annonce avant l'ouverture d'une inflation globalement en ligne avec les attentes n'a pas infléchi la tendance.

Dopés par les prix des carburants, les prix à la consommation des Etats-Unis ont augmenté de 0,4% en décembre par rapport au mois précédent, conformément à ce qu'anticipait le consensus.

En rythme annuel, c'est-à-dire par rapport à décembre 2019, l'indice des prix a augmenté de 1,4% en données brutes et de 1,6% hors éléments volatils que sont l'énergie et l'alimentation.

En Europe, à l'heure de l'ouverture de Wall Street, les marchés d'actions variaient peu, la dégradation de la situation sanitaire relançant les craintes de récession. Si l'Euro STOXX 50 reste sable, le FTSE à Londres perd actuellement plus de 0,1%.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer