Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Wall Street: les investisseurs évitent les actifs risqués
information fournie par Cercle Finance21/11/2022 à 17:08

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York s'inscrit en baisse lundi au début d'une semaine qui s'annonce calme, avec par ailleurs aucun indicateur américain majeur à l'agenda du jour.

En fin de matinée, le Dow Jones recule de 0,4% à 33.622,7 points, tandis que le Nasdaq Composite recule de 1,1% à 11.020,7 points.

La semaine sera écourtée par la fête de Thanksgiving qui verra Wall Street fermer ses portes jeudi pour ne rouvrir que pour une demi-séance le lendemain, à l'occasion de la journée promotionnelle du 'Black Friday'.

Les investisseurs savent que cette période de l'année est traditionnellement marquée par des volumes d'échanges réduits et par des positionnements limités, les professionnels évitant d'accroître leur exposition au risque avant de partir en congés.

En attendant, les intervenants de marché réagissent défavorablement à la dégradation de la situation sanitaire en Chine, qui fait craindre un nouveau coup de frein à l'économie mondiale, déjà victime d'un indéniable ralentissement.

Selon des chiffres officiels, la partie continentale de la Chine a signalé 2.277 cas confirmés de Covid-19 dimanche, c'est-à-dire 40% de plus qu'il y a une semaine et quatre fois plus qu'il y a deux semaines.

Illustration de ce positionnement prudent, le dollar remonte et les rendements des Treasuries se replient légèrement en attendant la publication, mercredi, du compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale.

'En général, peu de nouvelles informations sont données par rapport aux réunions de politique monétaire auxquelles elles font référence, mais étant donné les différences de discours entre Jerome Powell et les autres membres ou encore par rapport au compte-rendu écrit du FOMC, les investisseurs y seront particulièrement attentifs', explique-t-on chez IG.

Sur le front du pétrole, les cours du baril sont orientés en nette baisse, le brut texan lâchant 5,5% à 75,6 dollars avec l'évanouissement des espoirs d'un prochain déconfinement en Chine.

Côté valeurs, seul Disney se distingue véritablement (+6,7%) après avoir annoncé dimanche le retour en tant que directeur général de Robert Iger, en remplacement de Bob Chapek après seulement deux ans de prises de fonctions.

A l'heure de la fin de matinée à New York, les Bourses européennes s'inscrivaient dans le rouge, les marchés accueillant sans effusion les nouvelles d'une baisse surprises des prix producteurs le mois dernier en Allemagne.

Le DAX perd actuellement 0,4%, le FTSE londonien 0,2% et le CAC parisien 0,2% également.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.