Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Wall Street: les gains initiaux n'ont pas duré
information fournie par Cercle Finance28/01/2022 à 08:00

(CercleFinance.com) - L'orientation favorable du début de la séance, sur des données économiques encourageantes, s'est estompée par la suite : le Dow Jones a fini juste sous son équilibre à 34161 points, tandis que le Nasdaq Composite s'est affaissé de 1,4% à 13353 points.

'Wall Street est restée nerveuse quant au virage à venir de la politique monétaire de la Fed', explique Wells Fargo, rappelant que la veille, la banque centrale a préparé le terrain pour une hausse des taux d'intérêt en mars et que Jerome Powell s'est montré plus offensif que prévu.

Dans ce contexte, les marchés n'ont profité qu'un temps des données du jour. Après une hausse de 2,3% au trimestre précédent, le PIB a nettement accéléré en progressant de 6,9% en rythme annualisé au quatrième trimestre 2021, là où Jefferies ne tablait que sur une hausse de 5,1%.

Autre chiffre initialement bien accueilli par les marchés, les inscriptions aux allocations chômage ont diminué à 260.000 la semaine passée, contre 290.000 une semaine plus tôt, ce qui a confirmé le raffermissement du marché du travail.

En revanche, les commandes de biens durables sont reparties à la baisse en décembre aux Etats-Unis, avec un recul de 0,9% après un gain de 3,2% en novembre, et alors que les économistes attendaient en moyenne une contraction plus légère.

Du côté des valeurs, les résultats d'entreprises ont continué d'animer la cote, à l'image de ceux de Tesla, lourdement sanctionnés par une chute de 11,5% du fait de perspectives jugées plus incertaines pour 2022, avec le démarrage des usines d'Austin et Berlin.

Les opérateurs ont aussi délaissé les publications d'Intel (-7%) et de Northrop Grumman (-7,2%), mais accueillis bien plus favorablement celles d'Altria, de Comcast, de Mastercard (+1,7% chacun) et surtout de Whirlpool (+4,4%).

A noter par ailleurs l'envolée de Netflix, qui s'est adjugé 7,5% après l'annonce par le milliardaire William Ackman de l'achat de 3,1 millions de titres, ce qui en fait l'un des 20 plus gros actionnaires du groupe de streaming.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.