1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street : légèrement positif malgré plusieurs 'accidents'
Cercle Finance06/12/2019 à 08:13

(CercleFinance.com) - Wall Street a longtemps hésité : stables à la mi-séance, les indices US ont tout doucement renoué avec le vert (grâce aux +1,5% d'Apple) et au final, ce sont des scores positifs qui s'étagent entre +0,05% pour le Nasdaq, +0,1% pour le Dow Jones, +0,15% pour le S&P500 (avec 55% de titres en hausse, cela s'est joué à peu de choses).

Les T-Bonds se dégradent marginalement (+2,5Pts de base à 1,807%) tandis que le VIX se détend symétriquement de -2% vers 14,50: le voici revenu à mi-chemin entre les extrêmes des 4 dernières séances : 11,5/17,50.

Pour expliquer l'optimisme de Wall Street, le déficit commercial américain se contracte de 51,1Mds$ vers 47,2Mds$ (contre 48,5 estimé).

Le nombre de chômeurs en données 'hebdo' retombe près de ses planchers historiques avec -10.000 à 203.000 fin novembre: c'est de bon augure à la veille de la publication du NFP (rapport mensuel sur l'emploi) : le consensus table sur +185.000 à +190.000 créations de postes, ce qui est conforme avec la 'saisonnalité', le mois de novembre bénéficiant des embauches dans le secteur de la distribution en amont de Thanksgiving.

Le pétrole a fini inchangé vers 58,45$ alors que les spécialistes espéraient des indications sur l'extension des réductions de production (à l'initiative de l'Arabie Saoudite).

Mais l'OPEP a annulé sa conférence de presse, les émissaires iraniens auraient quitté le sommet de Vienne: les discussions vont se poursuivre demain avec les pays producteurs encore présents.

On peut légitimement s'interroger sur l'état des relations entre Ryad et Téhéran... mais cela n'a pas impacté -pour l'instant- le cours du baril à New York.

Vu la modestie des écarts indiciels du jour, il n'y a pas de variations spectaculaires au sein du S&P500: c'est le titre Apple qui a fait pencher à lui seul la balance (Citigroup rehausse son objectif de cours de +20%) avec un gain de +1,5% et un score de 265,6$ (soit à peine 1% en-deçà de son record absolu de 268,25$) pour une capitalisation de 1.180Mds$.

Mais l'après séance a été marquée par la chute de plusieurs titres faisant figure de 'licornes', suite à des trimestriels décevants et des prévisions bien en-deçà des attentes : Zoom chutait de -11% et Yext de -20% en 'after hour'.

Le 'gadin du jour' revient à Sage Therapeutics avec -60% à 60,2$: 4,5Mds$ de $ sont partis en fumée après l'échec de 'phase 3' d'un antidépresseur. Alexion (autre labo du Nasdaq) a chuté de -7%.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

6100.72 +1.02%
EDF
11.135 +9.81%
18.4 -1.81%
65.25 +0.90%
48.505 -0.58%

Les Risques en Bourse

Fermer