1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall-Street : le rebond avorte, le pétrole rechute de -2,5%
Cercle Finance26/02/2020 à 23:34

(CercleFinance.com) - Séance de rebond raté pour Wall Street, mais clôture mitigée, et guère différente du scénario observé en Europe quelques heures plus tôt.

Le Dow Jones a reculé de 0,45%, à 26.957 (ce qui porte le score annuel à -5,5%), le S&P 500 cède -0,38%, à 3.116 et le Nasdaq a préservé in-extremis un gain de 0,17%, à 8.980.

Wall Street avait rouvert en hausse de +0,5 à +0,6% puis avait rapidement doublé ses gains : le 'Dow' reprenait plus de 400Pts vers 17H15 mais il les avait intégralement reperdu à mi-séance, le Nasdaq ne parvient pas à se maintenir au-dessus de 9.000Pts.

Wall Street espérait un 'message' de la FED... qui n'est pas venu.

Peut-être que le salut viendra de Donald Trump qui accuse CNN 'd'avoir fait paniquer les marchés en présentant le problème du coronavirus 'de la pire des manières' : de retour d'Inde, il tiendra une conférence de presse à ce sujet en début de soirée (heure de Washington).

Son bras droit Larry Kudlow affirmait la veille 'que l'épidémie de coronavirus est contenue, qu'il n'y a pas pour l'instant de ruptures d'approvisionnement, ni en produits industriels, ni en médicaments et que l'économie continue de croître à un rythme de +2,6%/an'.

Il concède que le gouvernement est prêt à prendre des mesure appropriées pour endiguer une épidémie aux Etats Unis.

Même si la Maison Blanche tente de minimiser l'impact du 'Covid-19', ce fut une nouvelle séance cauchemar pour les croisiéristes qui finissent aux 3 dernières places du S&P500, avec des écarts voisins de -8% en moyenne sur Royal Caribbean Cruises à -8.05%, Norwegian Cruise à -7.9%, Carnival -7.5%.

Le Nasdaq a rebondi dans le sillage de Gilead +6,6%, Netflix +5,3%, Regeneron +3,5%, Oracle +2,1%, Amgen +2%, Apple et Applied Materials +1,6%, Microsoft +1,3%.

L'indice a été freiné par Expedia -7,1%, Marriott -3,1%, Booking -3% (la direction lance un business warning sur le 1er semestre 2020), Tesla -2,6%.

Avec la rechute du baril de -2,5% sous les 50$, avec un plancher de 48,5$, ce fut un nouveau bain de sang dans le secteur 'énergie' avec Cimarex -6,6%, Diamond Bak et Devon -6%, Marathon et EOG -5,6%, Conoco Philips -4,9%, Apache -4,2%, Nal Oilwell et Valero -3,8%, Chevron -2,7%, Exxon -2,2%.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4442.75 +0.10%
33.88 -1.12%
33.64 0.00%
59.81 +4.86%
2.99 +21.54%

Les Risques en Bourse

Fermer