Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street : le pétrole toujours pointé du doigt
Cercle Finance21/04/2020 à 16:55

(CercleFinance.com) - Wall Street poursuit son repli mardi matin, aucune accalmie ne se dessinant pour l'instant sur le marché pétrolier après le spectaculaire effondrement des cours du brut de la veille.

Une heure après l'ouverture, le Dow Jones lâche 1,7% à 23.245,8 points, tandis que le Nasdaq Composite décroche de près de 2,2% à 8375,5 points.

Les prix du pétrole sont repartis à la baisse ce matin, avec un contrat à terme sur le baril de brut léger américain - livraison mai - qui atteint désormais 1,5 dollar après avoir établi hier un prix négatif de 36 dollars.

Le contrat - plus recherché - à échéance juin se désintègre lui de 23,5% à 15,7 dollars, un niveau qui n'avait plus été connu en près de 30 ans.

Bon nombre d'intervenants s'inquiètent des répercussions de ce krach sur le secteur pétrolier, qui représente encore 6% des emplois aux Etats-Unis ainsi qu'une bonne part du marché du crédit des entreprises.

Certains analystes tentent néanmoins de relativiser la portée de cet effondrement, qui n'a pas encore suscité de lourde correction des places boursières new-yorkaises à ce stade.

'Par rapport au passé, le secteur de l'énergie a perdu de son importance sur les marchés boursiers et l'impact négatif de la baisse des prix du pétrole devrait être limité', expliquent les équipes de J.P. Morgan Asset

Management.

'Le poids des bénéfices du secteur était de tout juste 6% en 2019 au sein de l'indice mondial des actions internationales (MSCI ACWI)', souligne le gestionnaire d'actifs.

Côté chiffres, les investisseurs viennent de prendre connaissance des ventes de logements anciens, ressorties à 5,27 millions en nombre annualisé le mois dernier, soit une baisse de 8,5% par rapport à février.

Sur le front des valeurs, IBM lâche près de 5% après avoir fait état de résultats trimestriels sans surprise, toutefois marqués par une décélération de la croissance de sa marque la plus dynamique, Red Hat.

L'action Coca-Cola est peu changée suite à une publication trimestrielles ayant fait apparaître un ralentissement de la croissance sur le trimestre écoulé, toutefois assorti d'un chiffre d'affaires et de bénéfices meilleurs que prévu.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer