1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street : le Dow Jones se rapproche des 25.200 points
Cercle Finance29/05/2019 à 17:02

(CercleFinance.com) - Les marchés d'actions américains tentent de limiter la casse ce mercredi, même si l'indice Dow Jones commence à se rapprocher dangereusement de sa zone support des 25.200 points.

Une heure après l'ouverture, le Dow cède ainsi 0,6% à 25.205,6 points, tandis que le Nasdaq Composite cède moins de 0,4% à 7578,1 points.

'Les inquiétudes commerciales persistantes, les tensions géopolitiques et la baisse des rendements obligataires partout dans le monde conduisent les investisseurs à s'interroger sur les perspectives de la croissance mondiale', expliquent les équipes de Wells Fargo Advisors.

Sur le marché obligataire, les signes d'inversion de la courbe des taux se confirment, avec un taux d'intérêt sur la dette des Etats-Unis à 10 ans désormais proche des 2,22%.

L'écart avec le taux des emprunts à deux ans (2,10%) n'est plus que d'une douzaine de points, un phénomène considéré par certains oracles comme le signal d'une possible entrée en récession.

Certains stratèges rappellent toutefois que l'inversion de la courbe des taux ne constitue pas forcément un signal de vente des actions.

'Les précédentes occurrences montrent que les quatre dernières

inversions de courbe ont été suivies de hausses de l'indice S&P 500 sur les deux années qui ont suivi', soulignent ainsi les analystes de Lazard Frères Gestion.

Le pétrole ne profite pas de l'attrait des investisseurs pour les valeurs dites 'refuge' et le baril de brut léger américain lâche plus de 3%, victime des interrogations sur la croissance et sur une éventuelle situation de surcapacité.

Côté valeurs, Abercrombie décroche de 25%, la marque de vêtements sportswear ayant annoncé une hausse de seulement 1% de ses ventes à périmètre comparable sur le trimestre écoulé.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer