1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street : le coronavirus stoppe la hausse, plombe le WTI.
Cercle Finance24/01/2020 à 23:41

(CercleFinance.com) - Wall Street avait bien attaqué la journée, dopée par les bons résultats d'Intel (le titre s'envolait de +9,5% vers 69,28$, il gagne 8,1% au final) mais le risque de voir la croissance en Chine être freinée par les mesures anti-propagation du coronavirus (plus de 40 millions de personnes déjà confinées mais le mesures de prévention se multiplient au fil des heures) a fini par servir de prétexte à des allègements de précaution à la veille du weekend.

Le Dow Jones a glissé lentement, point par point, jusqu'à la clôture (-0,58$ à 28.989) et aligne une 4ème séance de repli, le S&P500 lâche -0,9% à 3.295, au plus loin des niveaux d'ouverture (3.333), le Nasdaq cède -0,93% à 9.315Pts.

La semaine s'achève sur un repli de -1,2% du Dow Jones mais le Nasdaq ne cède que 0,8% et à 18H, il était encore en course pour aligner une 16ème semaine de hausse.

Les chiffres US du jour ont été éclipsés par le souci épidémique et la confirmation de 2 cas sur le sol américain : l'indice PMI composite d'IHS Markit pour les Etats-Unis ressort à 53,1 en estimation flash pour le mois en cours, à comparer à 52,7 pour décembre 2019, son rythme le plus élevé depuis mars dernier.

C'est grâce à l'expansion des 'services' (activité secteur tertiaire) qui accélère de 52,8 en décembre vers 53,2 en janvier alors que l'activité anticipée dans le secteur manufacturier US ralentit de 52,4 vers 51,7.

Outre les indices boursiers, c'est le pétrole qui fait figure de grande victime du risque de ralentissement chinois: le baril de 'WTI' lâche encore plus de 2,5% à 54,2$ et dévisse de -7% sur la semaine écoulée.

Le secteur 'énergie' à été logiquement impacté avec Cabot Oil et Nal Oilwell -3,8%, Hess -3,2%, Noble -3%, Marathon -2,4%, Halliburton -2%.

Le Nasdaq a subi le poids des prises de bénéfices sur Skyworks -4,6%, American Airlines et Amgen -4%, United Airlines, Regeneron -3,2%, JD.Com et Alexion -3%, Microchip et Texas Instruments -2,8%, AMD -2,6%, Micron -2,4% et après 38% gagnés depuis le 1er janvier, Tesla cède -1,3%.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

9.45 +18.12%
6029.72 -0.54%
1.29 +84.55%
31.685 -2.99%
44.295 -1.02%

Les Risques en Bourse

Fermer