1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street : la FED ne délivre pas de message accommodant
Cercle Finance19/06/2019 à 23:19

(CercleFinance.com) - A 48H de la séance des '4 sorcières', Wall Street se rapproche tout doucement de ses sommets historiques.

Un gain de +0,2% peut sembler modeste mais les opérateurs auraient pu manifester leur déception de voir la FED ne manifester aucun désir d'imiter -au moins un peu- le style hyper-accommodant de la BCE.

Mais le communiqué final de la Fed balaye de tels espoirs puisque Jerome Powell et ses collègues considèrent que les chiffres d'activité économique restent robustes, qu'il n'y a pas d'inflexion soudaine et alarmante de la conjoncture... et donc aucune raison de baisser rapidement les taux d'intérêt.

Les 'dot-plot' des membres du FOMC suggèrent même que contrairement aux anticipations de Wall Street, le taux de base 'Fed Fund' resterait stable au second semestre 2019 avant d'être réduit une seule fois en 2020 avant de remonter vers 2,25/2,50% en 2021 (un tel scénario a pratiquement zéro chance de se matérialiser, c'est purement hypothétique).

Après s'être monté hésitant jusqu'à la mi-séance, les 3 principaux indices US ont surmonté leur déception avec un Nasdaq à +0,4% et un S&P500 à +0,3%, le Dow Jones grappille +0,15% à 26.505.

La petite surprise additionnelle, c'est le peu de réaction des cambistes aux annonces de la FED qui aurait dû doper le Dollar... mais c'est l'Euro qui se redresse légèrement (+0,15% vers 1,1215/$) tandis que le pétrole grappille 0,5% sur le NYMEX à 54,2$.

Le 'WTI' relativise les tensions -surtout verbales- entre les Etats Unis et l'Iran qui assure ne vouloir s'impliquer dans aucune guerre.

Le S&P500 a été soutenu par Allergan avec +6,2%, News Corp avec +4%, Cadence Design avec +3,2%, United Health +1,8%... tandis que les 'GAFA' ont toutes terminé légèrement dans le rouge.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer