Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Wall Street: l'inflation rassure tant bien que mal
information fournie par Cercle Finance10/12/2021 à 15:08

(CercleFinance.com) - Après sa consolidation de la veille, Wall Street devrait repartir à la hausse vendredi matin suite à la publication d'une mesure de l'inflation parfaitement conforme aux attentes.

Une demi-heure avant l'ouverture, les contrats 'futures' sur les grands indices new-yorkais progressent de 0,5% à 0,8%, annonçant un début de séance favorable.

Le Département du Travail a annoncé ce matin que les prix à la consommation avaient augmenté de 0,8% en novembre en rythme séquentiel, conformément aux attentes du marché.

En rythme annuel, c'est-à-dire par rapport à novembre 2020, les prix de détail affichent un bond de 6,8%, dont un gain de +4,9% hors éléments volatils, là encore en ligne avec les pronostics du consensus.

Cette statistique semble de nature à apaiser le cauchemar des investisseurs, qui craignaient qu'une flambée trop brutale de l'inflation conduise la Réserve fédérale à accélérer sur la voie du resserrement monétaire.

De mauvais chiffres n'auraient pas précipité les anticipations de durcissement du ton de la Fed, mais auraient certainement fait mauvaise impression avant la réunion de la Fed prévue la semaine prochaine.

Inversement, ces chiffres ne remettent pas en cause le scénario d'un resserrement monétaire, avant une éventuelle hausse de taux, ce qui fait grimper les rendements des emprunts d'Etat américains.

Le taux des Treasuries à dix ans progresse ainsi de près de deux points de base, au-delà du seuil de 1,50%.

Le dollar profite de son côté des chiffres de l'inflation, qui n'éloignent pas la perspective d'une remontée des taux d'intérêt, et le billet vert se traite actuellement à 1,1285 face à l'euro.

Le retour au calme des marchés est favorisé par l'attente de l'indice Michigan sur la confiance du consommateur américain, qui sera dévoilé dans la matinée.

La première estimation de ce baromètre très suivi de l'activité sera publiée peu après l'ouverture et les analystes l'attendent en légère hausse à 68 en décembre contre 67,4 le mois dernier.

1 commentaire

  • 10 décembre15:19

    C'est rassurant : ça n'a aucun effet sur la conso US, la perte de pouvoir d'achat ?


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.