1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall Street hésite face aux premiers résultats d'entreprises
AFP14/01/2020 à 16:45

La Bourse de New York évoluait près de l'équilibre peu après l'ouverture mardi malgré des résultats d'entreprises de bonne tenue, hésitant à s'engager franchement alors que les indices ont récemment grimpé à des niveaux record.

L'indice vedette de la Bourse de New York, le Dow Jones Industrial Average, grappillait vers 15H30 GMT 0,05%, à 28.921,27 points, après avoir démarré la séance dans le rouge.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, perdait 0,16%, à 9.259,50 points, et l'indice élargi S&P 500 baissait de 0,16%, à 3.282,82 points.

Wall Street avait terminé en nette hausse lundi en attendant la signature de l'accord commercial partiel entre Washington et Pékin et l'entrée dans le vif de la saison des chiffres trimestriels des sociétés cotées: le Dow Jones s'était apprécié de 0,29% et le Nasdaq de 1,04% pour finir, comme le S&P 500, à un niveau inédit.

Avant l'ouverture de la séance mardi, les banques JPMorgan Chase (+2,22%), Citigroup (+2,27%) ainsi que la compagnie aérienne Delta Air Lines (+3,24%) "ont dévoilé des résultats trimestriels dépassant les attentes et fourni des commentaires encourageants sur leur activité", remarque Patrick O'Hare de Briefing.

Première banque américaine par actifs, JPMorgan a notamment enregistré en 2019 un bénéfice net record de 36,43 milliards de dollars. Citigroup affiche pour sa part un bénéfice net annuel de 19,4 milliards de dollars.

Seule la banque Wells Fargo (-3,34%) a un peu déçu avec notamment un bénéfice net divisé par deux à 2,9 milliards de dollars.

Mercredi ce sera au tour de Bank of America (+1,43%) et Goldman Sachs (+0,42%) de dévoiler leurs résultats avant Morgan Stanley (+0,34%) jeudi.

Delta Air Lines a, elle, profité d'une progression de ses ventes, d'une baisse des prix du kérosène et de l'impact positif de la vente de sa participation dans la compagnie brésilienne GOL.

- 5 millions d'abonnés au New York Times -

D'autres nouvelles étaient aussi plutôt de nature à alimenter l'enthousiasme des investisseurs, selon M. O'Hare, comme le fait que les exportations totales de la Chine ont grimpé de 7,6% sur un an en décembre, signe d'un regain de vigueur de la deuxième puissance économique mondiale.

Même l'indicateur sur l'inflation aux Etats-Unis, qui s'est établie à 2,3% en décembre selon l'indice CPI publié par le département du Travail, était de bon augure, estime le spécialiste car "il ne va pas inciter la Réserve fédérale à repenser sa politique monétaire dans l'immédiat".

Mais si le marché des actions ne décolle pas avec toutes ses "bonnes nouvelles", "c'est probablement car les bonnes performances des entreprises ont déjà été intégrées dans les prix des actions", souligne M. O'Hare. Le ratio comparant les cours des entreprises du S&P 500 à leurs bénéfices évolue actuellement aux environs de 18,5, ce qui est 24% plus élevé que sa moyenne des dix dernières années, remarque-t-il.

Parmi les autres valeurs du jour, l'émetteur de cartes de crédit Visa s'appréciait de 0,40% après l'annonce de l'achat, pour 5,3 milliards de dollars, de Plaid. Cette société fournit la solution technique permettant de faire l'intermédiaire entre les comptes bancaires des particuliers et les applications de finance ou de paiement comme Transferwise, Acorns ou Venmo.

Le New York Times, qui a annoncé avoir franchi la barre des 5 millions d'abonnés, principalement grâce à une nouvelle accélération de son portefeuille d'abonnés numériques, prenait 2,10%.

Sur le marché obligataire, le taux sur la dette à 10 ans des Etats-Unis montait à 1,825%, contre 1,846% lundi à la clôture.

jum/oaa

Valeurs associées

NYSE -0.04%
NYSE -0.08%
NYSE +0.64%
NYSE +2.00%
NYSE +0.59%
NYSE +1.86%
NYSE -0.14%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • xaavidf
    14 janvier17:24

    2,3% d'inflation? c'est quand même pas mal...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

6100.72 +1.02%
1.1085 0.00%
65.25 +0.90%
30.65 +0.13%
48.505 -0.58%

Les Risques en Bourse

Fermer